7,5% des voitures de société sont 100% électriques

Date de publication: 2 juin 2022

La part de la voiture 100% électrique dans les flottes de société aurait grimpé des 0,52% en 2018 à 7,5% en 2022, d'après une étude Partena Professionnel, partagée sur HR Square.

voiture

En l’espace de quatre ans, le parc automobile belge aurait sensiblement mis le doigt dans la prise. La part de la voiture 100% électrique dans les flottes de société aurait grimpé de 0,52% en 2018 à 7,5% en 2022. Et si l’on additionne les voitures électriques pures et hybrides la proportion passe à 26,75. Soit plus d’1 voiture sur 4. Ces données proviennent d’une étude de Partena Professionnel sur un échantillon de 41.900 véhicules.

Dans le package salarial, la voiture de société reste une valeur sûre. Là où cependant se marquent les évolutions c’est sur le terrain des motorisations de véhicules dans un contexte où les carburants fossiles ne cadrent plus avec les nouvelles valeurs que sont la durabilité, l’énergie verte et une mobilité visant le zéro carbone.

37% des voitures de société roulent encore à l'essence

L’étude de Partena corrobore cette assertion. Cependant, il se dégage que 37% de l’ensemble des véhicules business roulent encore à l’essence en 2022 (alors qu’elles n’étaient que 21% en 2018). Clairement, l’essence a profité du scandale du DieselGate ayant fait chuté les voitures diesel de 74% à 35% aujourd’hui.

Reste que l’électrification du parc automobile de société se poursuit lentement mais sûrement. Les véhicules 100% électriques représentent 7,5% de l’ensemble ; les hybrides essence, 17% et les hybrides diesel, 2,25%. Pour être complet, le LPG stagne marginalement à 0,24%.

Pour l’employeur comme pour l’employé, au-delà du choix pour la santé de la planète, il y a évidemment la question financière. Si les voitures essence ou diesel restent souvent bien moins chères que les hybrides ou les 100% électriques, ces dernières sont fiscalement bien plus avantageuses tant pour les entreprises (« cotisation CO2 » minimale) que pour leurs employés (avantage imposable).

>> À lire aussi : Mobilité en  2020 : le Belge continue à se déplacer en voiture de société

>> Consultez toutes nos offres d'emploi