7 conseils pour survivre à un nouveau patron

Publié : jeudi 9 juin 2016

Rencontrer son nouveau patron pour la première fois, c’est un peu quitte ou double – surtout si celui-ci vient d’arriver dans l’entreprise et cherche à initier certains changements. 

Voici quelques conseils qui vous faciliterons l’intégration de votre nouveau chef: 

1. Oubliez votre ancien patron

Vous ne devez pas avoir honte si votre ancien patron vous manque. Mais s'opposer dès le premier jour un nouveau chef n'est pas une bonne stratégie. Mettez-vous bien dans le crâne que vous avez un nouveau patron, avec de nouveaux principes et de nouvelles méthodes. Ne dénigrez pas non plus votre ancien chef. Critiquez quelqu'un qui ne peut pas se défendre n'est que très modérément apprécié.

2. Fixez des accords clairs

Qu'il s'agisse d'heures supplémentaires, d'envois d'e-mails ou de conversations téléphoniques, fixez des accords clairs des le départ. Si vous pouviez auparavant partir une demi-heure plus tôt pour aller chercher vos enfants à  l'école, vous devez rediscuter de cet arrangement. Allez voir votre nouveau chef et demandez-lui un entretien, s'il ne vous le propose pas. Vous montrez ainsi également de l'intérêt pour ses idées. Si vous ne vous ouvrez pas à  votre nouveau patron, vous ne devez pas vous étonner qu'il s'intéresse peu à vos propositions.

3. Limitez les remarques négatives

Ne bombardez pas votre nouveau chef avec des problèmes lors du premier entretien. Vous risqueriez de vous voir coller l'étiquette de 'grincheux'.

4. Renseignez-vous sur votre nouveau patron

Il ne dépend que de vous de bien fonctionner dans votre nouvel environnement de travail. Car votre nouveau patron n'adaptera pas son style de management à une centaine d'employés. Certains détestent les réunions et préfèrent les discussions informelles. D'autres préfèrent éviter les conversations sur la pluie et le beau temps à la machine à  café. Votre mission: découvrir de quel type est votre nouveau chef. Interrogez par exemple l'un de ses anciens collègues. Vous en apprendrez ainsi davantage sur le caractère de votre nouveau supérieur.  

5. Choisissez soigneusement vos batailles

Si vous combattez chaque proposition, votre nouveau manager ne vous fera probablement pas confiance. Ce n'est pas pour autant que vous ne pouvez remettre aucune idée ou décision en question. Mais choisissez soigneusement vos moments. Utilisez des arguments objectifs et jamais personnels.

6. Ne dites jamais: "Avant, on faisait autrement"

A éviter à tout prix: "Ce n'est pas comme cela que nous faisions avant" ou "Mon ancien chef détestait cela" ou encore "Nous avons déjà  essayé et ça s'est soldé par un fiasco".  En essayant avec acharnement d'étouffer le moindre changement dans l'œuf, vous augmentez la volonté de votre nouveau manager d'imposer sa volonté.

7. Si ça ne marche vraiment pas...

Si vous pensez que votre nouveau patron n'est vraiment pas un exemple d'intelligence ou si ça ne colle tout simplement pas entre vous, il ne reste qu'un conseil: évitez tant que possible les contacts et concentrez-vous sur votre travail.

Retour à la liste