7 détails pour lesquels vous pouvez être viré

Publié :

Vous connaissez certainement une histoire du genre: quelqu'un qui était convaincu de faire du bon boulot et qui a été licencié du jour au lendemain. Pour faute grave, c'est-à-dire qu' il avait commis une faute qui rendait toute future collaboration avec son patron impossible.

On peut longtemps débattre sur la nature d’une telle faute. On ne trouve en effet dans la loi aucune liste exhaustive de ces motifs graves qui peuvent mener à un licenciement immédiat. On peut uniquement se baser sur les décisions précédentes des tribunaux. Qu’en ressort-il ? Parfois, on parle vraiment de bagatelles, de broutilles auxquelles on ne fait pas toujours attention et dont on ne soupçonne pas qu’elles peuvent mener au licenciement…

1. Laisser Facebook ouvert toute la journée

On a déjà versé beaucoup d’encre à propos de Facebook au bureau. Dans certaines entreprises, c’est encouragé, d’autres tolèrent cela et d’autres encore l’interdisent strictement. Dans tous les cas, sachez que vos chances d’être viré augmentent sensiblement si votre travail en souffre ou si vous embarrassez votre employeur en ligne.

> Lire aussi : 5 raisons d'arrêter de surfer sur Facebook au travail

2. Inviter un ami à venir boire une tasse de café

Dans la plupart des règlements de travail, il est explicitement mentionné que vous ne pouvez pas faire pénétrer dans l’enceinte de votre l’entreprise une personne étrangère sans autorisation préalable. Cela signifie donc que vous pouvez être viré si vous invitez un ami à venir boire un café pour lui montrer votre bureau au passage.

> Lire aussi : 19 choses horribles qui peuvent vous arriver si vous buvez trop de café

3. Revenir légèrement éméché de votre pause de midi

Tous les patrons d’entreprises sont obligés de mettre sur pied une politique de prévention en matière d’alcool et de drogue. S'ils ont choisi d’appliquer la tolérance zéro, toute forme d’alcool est strictement proscrite au travail ou juste avant celui-ci. Vous ne pouvez donc pas arriver ivre sur votre lieu de travail.

4. Reprendre des choses à la maison

Une farde, un stylo-bille, des Post-it… Tout ce qui appartient à votre employeur ne peut en principe pas se retrouver chez vous. L’histoire de deux employés français est connue : ils ont été licenciés car ils avaient emporté chez eux les restes d’un banquet. Mieux vaut donc toujours demander la permission avant de se faire un doggy-bag.

5. Faire circuler des photos indécentes

Vous pouvez flirter autant que vous voulez pendant votre temps libre et avec votre adresse personnelle. Mais échangés dans le cadre de votre travail, les e-mails coquins et ceux qui comportent des photos graveleuses peuvent être un motif de licenciement. Non seulement parce que vous vous occupez de vos affaires privées au travail, mais aussi parce que cela peut être considéré comme un comportement indécent.

6. Laisser pousser votre barbe

Certains patrons ne sont de toute façon pas très amateurs de barbe. Mais si vous commencez à vraiment négliger votre apparence et que des clients ou des collègues se plaignent, vous êtes sur une pente glissante. Faites donc en sorte de soigner votre hygiène !

> Voir aussi : Mon patron peut-il m'obliger à me raser la barbe? 

7. Travailler trop

Travailler beaucoup est en général apprécié, mais exagérer n’est quand même pas une bonne idée. Au-delà des heures de travail maximales, les employés ne peuvent en effet pas fournir de prestations rémunérées. Dans le cas où vous cumulez deux jobs à temps partiel, faites tout spécialement attention.

Source: keljob.com

Retour à la liste