7 erreurs fatales lors d'un entretien téléphonique

Publié : mardi 14 février 2017

Les temps changent : de plus en plus d’entreprises utilisent l’entretien par téléphone pour opérer une première sélection parmi les candidats, avant de passer à  l’étape des entretiens « physiques ».

Cette étape intermédiaire permet aux recruteurs d’évaluer rapidement votre personnalité et votre motivation. Vous serez sans doute pris au dépourvu lorsque vous recevrez cet appel inopiné, mais prenez garde... La moindre erreur risque de vous exclure du processus de recrutement.

> Voir aussi : 8 erreurs fatales lors d'un entretien d'embauche sur Skype

Le cabinet de recrutement Robert Half a établi une liste de 7 comportements qui vous feront à coup sûr passer à la trappe.

1. Avoir un répondeur pas du tout professionnel

En période de recherche d’emploi, oubliez le coup du répondeur farceur qui fait « Allo ? … Je ne suis pas là  ! Hihi », l’imitation de Crazy Frog ou le message humoristique a la François Pignon. Imaginez l’opinion qu'auront de vous les recruteurs qui tombent là-dessus… Adaptez votre message d’accueil pour faire en sorte que votre répondeur soit sobre, court, informatif et sérieux.

2. Attendre trop longtemps avant de rappeler

Si l’entreprise a laissé un message, n’attendez pas trois jours avant de rappeler : il ne s’agit pas d’un flirt ! Rappelez dès que vous le pouvez, en étant sûr d’avoir en tête toutes les informations nécessaires : le nom de la personne qui vous a contacté, le poste pour lequel vous avez postulé, etc.

> Voir aussi : Comment bien négocier son salaire à l'embauche?

3. Ne pas se souvenir de l’entreprise

Si vous avez postulé massivement ces derniers temps et jonglé avec vos candidatures, vous serez peut-être un peu confus quand vous serez contacté à l’improviste par un recruteur. Mais « Vous êtes de quelle entreprise encore ? Quel était le job ? » sont des phrases à bannir, bien évidemment.

Pour ne jamais être pris de court et garder les idées claires, gardez sous la main un document Excel reprenant toutes les offres d’emploi auxquelles vous avez postulé, l’état d’avancement de votre candidature et quelques informations sur le poste proposé et l’entreprise.

4. La mauvaise communication téléphonique

Bruit de fond (vous êtes au café), mauvais réseau (vous êtes dans le train), distraction (vous êtes au volant)… Rien de tel pour ruiner un entretien téléphonique. Lorsque vous recevez un appel de recruteur, essayez de vous placer dans un environnement calme. Si ce n’est pas possible, expliquez votre situation au recruteur et dites que vous le rappellerez plus tard, car la communication risque d’être mauvaise ou de se couper. Mieux vaut un délai qu’un dialogue de sourds au téléphone.

5. Ne pas être préparé

Cet entretien est un test pour accéder à  l’étape supérieure du processus de recrutement : l’entretien face à  face. Pour passer la sélection, vous devez au moins pouvoir répondre à  des questions basiques comme « Pourquoi pensez-vous être la bonne personne pour ce poste » ou « Qu’est-ce qui vous plaît dans notre entreprise ». Renseignez-vous auparavant, pour être bien préparé quand votre téléphone sonnera.

> Voir aussi : « Où vous voyez-vous dans 5 ans ? » La bonne réponse en entretien

6. Parler froidement

Au téléphone, le risque est grand de paraître froid ou distant. Vous ne pouvez pas utiliser votre attitude et vos expressions pour vous montrer chaleureux et sympathique : tout doit passer par votre voix. Parlez toujours en souriant (le ton de votre voix en sera réellement modifié) et soignez vos intonations. Évitez de répondre par oui par non pour montrer votre intérêt et écoutez bien la question jusqu’au bout avant de répondre, pour avoir le temps de réfléchir.

7. Quitter la conversation en catastrophe

Fin des questions, tout s’est bien passé ? Tant mieux, mais ce n’est pas encore fini. Remerciez votre interlocuteur pour son temps et s’il ne dit rien concernant un futur entretien, renseignez-vous sur les étapes suivantes. À quel moment pouvez-vous espérer avoir un retour sur les prochaines étapes du processus de recrutement ? Ne raccrochez pas sans le savoir.

> Découvrez toutes nos offres d'emploi en 2017 !

Source : Challenges.fr

Retour à la liste