7 façons de rendre vos employés heureux

Publié : jeudi 22 février 2018

Peu importe ce que vous construisez, inventez ou vendez, votre boîte ne peut pas avancer sans vos employés. Les PDG et les managers sont bien conscients qu’ils doivent motiver leurs troupes et les garder unies s’ils veulent aller de l’avant.

together

 

Leonard J. Glick, professeur en management et en développement organisationnel à  la Northeastern University de Boston, enseigne l’art de motiver les employés. Il nous donne quelques astuces pour maintenir la bonne humeur et la productivité des travailleurs.

1. Insufflez un sentiment d’appartenance à  votre équipe

Vos employés doivent sentir qu’ils font partie intégrante de l’entreprise. Ils doivent avoir l’impression qu’ils ne font pas qu’y travailler. Le personnel doit se sentir responsable de ce que les clients achètent.

L’une des manières d’insuffler ce sentiment est d’informer chaque membre d’une équipe sur ce que font les autres membres de celle-ci. De la sorte, ceux-ci pourront partager leurs idées en vue d’améliorer certaines choses et auront l’impression qu’ils ont leur mot à  dire dans l’ensemble du processus. Si les fonctions ne sont pas trop spécialisées, affectez de temps à  autre les personnes de l’équipe à  d’autres tâches. Selon Leonard Glick, une telle rotation contribuerait à  impliquer le personnel dans les différentes étapes de production de l’entreprise, de sorte que chacun aurait envie de fournir un travail de qualité dans tous les domaines et de ne pas décevoir le client.

2. Laissez vos employés prendre des initiatives

Peu d’employés ont envie d’effectuer la même tâche sans relâche, jusqu’à  leur démission, leur pension ou leur mort. Ne craignez pas de leur attribuer de nouvelles responsabilités. Cela leur permettra d’évoluer et de gagner confiance en leurs capacités, tandis qu’ils se sentiront également plus valorisés dans l’entreprise.

Certains managers pourraient penser que permettre à  leurs employés d’essayer des nouvelles choses représente un risque pour la productivité ou bouleverserait l’ordre établi. Mais la nouveauté enraye au contraire d’autres problèmes. Le risque serait plus élevé en maintenant inlassablement les employés dans la même fonction : ceux-ci pourraient faire un burn-out ou se lasser et perdre leur motivation.

3. Tenez votre équipe au jus

Les managers ont une image plus claire de la vision globale de l’entreprise. Ils doivent informer leur(s) équipe(s) de ce qui se passe. Leonard Glick explique : « Les choses que les managers prennent pour connues sur les événements, sur les défis qui attendent l’entreprise ou sur les nouveaux produits qui vont être développés… ne sont pas expliquées comme il se doit à  leurs employés. » Les managers doivent tenir leurs travailleurs au jus, pour leur donner l’impression qu’ils sont importants dans l’entreprise.

4. Traitez vos employés en adultes

Dans toute entreprise, il y a parfois de mauvaises nouvelles. Que le problème concerne l’entreprise elle-même ou un travailleur au sein de celle-ci, les employés doivent être mis au courant de manière directe et respectueuse. Ils sauront le gérer. Si vous décidez de laisser les employés dans le flou à  propos de temps difficiles ou de problèmes, le retour de manivelle risque de faire mal. « Les rumeurs sont clairement pires que la réalité. En l’absence d’informations, les gens commencent à  fabuler. » 

5. Vous êtes le/la boss. Agissez comme tel

Malgré les efforts que vous avez fournis pour sympathiser avec vos employés et pour vous montrer leur égal, à  un moment ou un autre, vous devrez prendre des décisions en tant que leader. Glick conseille : « Dans l’idéal, les bons managers ont une relation ouverte avec leurs employés, mais ne se présentent pas nécessairement comme leur égal. Ce pourrait peut-être même être la pire des choses… Ne perturbez pas vos employés en floutant les rôles. » Prenez donc les rênes, et les responsabilités qui vont avec. Restez cohérent dans votre rôle et dans votre attitude. 

6. L’argent compte (mais pas autant que vous ne le pensez)

Les packages de bienvenue sont importants lorsque les employés sont engagés. Mais une fois le deal conclu, le soufflé retombe et la motivation a tendance à  s’estomper. En réalité, la motivation est suscitée par les défis du boulot, les objectifs à  réaliser, les occasions d’apprendre, les occasions de contribuer à  l’avancement général.

Et lorsque vous tentez de déterminer le salaire qui rendra vos employés heureux, tâchez de mesurer ce qu’ils estimeraient être une juste reconnaissance de leur contribution à  votre entreprise. Si vous les sous-estimez, ils seront fortement déçus, non pas tellement pour l’argent en tant que tel, mais pour ce qu’il représente symboliquement par rapport à  l’estime que vous avez d’eux.

7. Les avantages (extralégaux) comptent (mais pas autant que vous ne le pensez)

Certaines entreprises (comme Google) ont attiré l’attention parce qu’elles offraient un tas d’avantages extralégaux à  leur personnel – massages, lunch gastronomique, tables de ping pong, crèches – mais tout comme l’argent, ce genre de choses a finalement moins d’impact sur la motivation des travailleurs que les défis liés au job et le sentiment de constituer un élément de valeur dans une équipe de qualité, qui reconnaît la contribution de chacun. Les managers doivent comprendre que, si les avantages sont importants et soulagent les employés à  maints égards, ils ne remplacent en rien les sources primaires de motivation professionnelle.

 

>> Découvrez nos offres d'emploi 2018 via notre site web !

Retour à la liste