7 signes qui montrent qu’on ne vous écoute pas

Nous vivons dans la culture de l’immédiat. Sms, tweets, publications online de plus en plus brèves, nous avons de moins en moins de temps à  consacrer aux échanges approfondis. Pour être percutants, vos messages doivent être le plus court possible. Nick Morgan, auteur du livre Power Cues : The Subtle Science of Leading Groups, Persuading Others, and Maximizing Your Personal Impact, déplore que « nous sommes envahis par une épidémie de fausse écoute […]. Nos collègues opinent du bonnet et sourient beaucoup pour montrer qu’ils nous écoutent, mais ils sont ailleurs en réalité. »

> A la recherche d'un nouveau challenge (ou de collègues plus attentifs) ? Découvrez nos 1500 offres d'emploi 

Comment pouvez-vous déterminer si un collègue, un client ou un ami est réellement en train de vous écouter au lieu de penser à  ce qu’il va dire après ? Nick Morgan dresse une liste de 7 signes qui montrent que votre interlocuteur fait semblant de vous écouter :

1. Son regard est trop fixe et sa tête est trop immobile

Il essaie de montrer qu’il est concentré sur vos propos, mais une vraie conversation est plus décontractée, avance Nick Morgan. « Un débat authentique est constitué de hochements anticipatifs et de contacts visuels changeant, s’adaptant au fil de la conversation. »

> Voir aussi: "8 sujets de conversation pour toutes les situations" 

2. Son sourire est trop large et trop long

Nick Morgan affirme que les adultes contrôlent très bien leurs expressions faciales. Ils peuvent feindre un sourire soutenu pour montrer qu’ils vous suivent alors qu’ils sont mentalement ailleurs.

> Voir aussi: "Comment produire le sourire parfait?"

3. Il joue avec ses doigts

« Le cerveau fonctionne de telle sorte que nous exprimons d’abord nos émotions à  travers notre corps et cela peut prendre jusqu’à  neuf secondes avant que notre conscience soit atteinte », avance Morgan. L’impatience se traduit souvent dans ce que nous faisons de nos mains : nous pouvons jouer avec nos doigts, chipoter à  quelque chose ou vérifier compulsivement notre gsm.

> Voir aussi: "Langage corporel: que faire de vos mains pendant une conversation?"

4. Il gigote

Votre interlocuteur est-il en train de taper du pied, de jouer avec ses cheveux ou de changer sans cesse de position dans son fauteuil ? Être perpétuellement en mouvement et ne pas être capable de rester en place est un signe supplémentaire de lassitude et de nervosité.

> Voir aussi: "8 compétences sociales déterminantes pour votre carrière"

5. Son corps n’est pas dirigé vers vous

Si la partie inférieure du corps de votre interlocuteur n’est pas dirigée vers vous ou si celui-ci est penché vers l’arrière, il met une certaine distance entre vous. Morgan avertit : « Regardez comment les gens utilisent l’espace. S’ils s’éloignent de vous, c’est en général un mauvais signe. » 

6. Ses pieds sont dirigés vers la porte

Pour Morgan, il est un signe qui ne trompe pas : les pieds des gens, révélateurs de leurs véritables sentiments : « Si nous n’écoutons pas, notre corps montre qu’il a envie de s’échapper. Les pieds se tournent alors vers la porte. » 

> Voir aussi: "Vos gestes parlent pour vous" 

7. Il ne reflète pas votre langage corporel

Selon Morgan, deux personnes qui sont synchrones dans une conversation sont également synchrones dans leurs gestes. Ils bougent de la même façon, presque en même temps. Si votre interlocuteur ne reflète pas vos gestes ou votre posture, c’est qu’il ne vous suit probablement pas.

 

Source : Business Insider

Publié :

Retour à la liste