9 raisons pour lesquelles le travail peut être mortel

Si vous pensez mourir d’ennui au boulot, vous pouvez vous estimer heureux(/se). D’aucuns n’ont pas cette chance. Une étude vient de sortir aux États-Unis (publiée par le Bureau des statistiques du travail/Bureau of Labor Statistics). Si elle constate que le lieu de travail est plus sécurisé que jamais (enfin, il faut remonter à 1992 pour trouver des milieux de travail aussi sécurisés), elle déplore malgré tout 4 383 accidents mortels au cours de l’année 2012.

Voici les raisons principales des décès sur le lieu du travail :

  • Avoir des ennemis

En 2012, la violence au travail a été responsable de 17% des accidents du travail mortels. En tout, 767 travailleurs sont morts des suites d’actes de violence, les plus courants étant des agressions à l’arme à feu.

  • Vivre au Texas

L’État de Chuck Norris est l’endroit le plus dangereux pour les travailleurs. 537 accidents mortels y ont été répertoriés l’année passée, soit 104 de plus qu’en 2011.
La deuxième place revient à la Californie, avec 339 accidents du travail mortels. New York complète le podium, avec 196 morts liés au travail.

  • Travailler dans le forage

Les accidents du travail mortels dans les industries d’extraction de pétrole et de gaz ont augmenté de 23% en 2012, atteignant ainsi un triste record dans le secteur.

  • Conduire

Les accidents de transport représentent 40% des accidents du travail mortels de l’année passée. Les piétons devraient accroître leur vigilance : ils étaient impliqués dans 16% des accidents de transport mortels. 65 des 283 accidents fatals aux piétons se sont déroulés dans des zones de travaux. Ceci n’est pas sans rappeler le terrible accident qui a causé la mort d’un ouvrier sur la E42 le 31 juillet 2013.

  • Être frappé(e) par un objet

Le nombre de travailleurs décédés après avoir été frappés par un objet ou un ustensile a augmenté de 7% en un an, passant de 476 en 2011 à 509 en 2012.

  • Tomber

L’année passée, 668 travailleurs sont décédés après une chute, un dérapage ou un trébuchement. 81% de ces travailleurs sont tombés d’un étage à un autre.

  • Travailler avec d’autres gens

Le Bureau des statistiques du travail a répertorié 341 travailleurs morts dans 142 accidents différents en 2012, ce qui veut dire que plusieurs travailleurs ont été tués en même temps.

  • Travailler dans le bâtiment

Le secteur de la construction compte 775 morts pendant le temps de travail. Ce chiffre funeste représente une augmentation de 5% par rapport à 2011.

  • Immaturité

Le nombre de décès liés au travail a décru dans toutes les tranches d’âge, sauf dans celle des moins de 16 ans. Le Bureau des statistiques du travail déplore 19 morts parmi les jeunes travailleurs en 2012, un record affligeant depuis 2005.

 

Source : Business Insider

Retour à la liste