Comment en finir avec le multitasking ?

Répondre au téléphone tout en écrivant un e-mail, planifier son agenda en vérifiant les infos sur le web… L’urgence nous pousse à  réaliser plusieurs tâches à  la fois. Mais le multitasking entraîne de vrais dégâts sur le cerveau. Conseils pour gagner en productivité sans se laisser submerger.

Diminuez vos sources d’infos

Courrier électronique, smartphone, internet, messagerie instantanée... Au travail, nous sommes en permanence bombardés d'infos visuelles et auditives. Notre cerveau, lui, n'a qu'un seul canal d'attention. Solliciter trop de sources d’attention en même temps entraîne de vrais dégâts sur le cerveau. Une enquête, basée sur 1 100 salariés britanniques soumis au multitasking électronique, établit que le Q. I. de ceux-ci diminuerait de manière plus significative que celui de fumeurs de cannabis ou d’adeptes des nuits blanches.

Débranchez tout

Osez débrancher — pour un temps — les outils qui clignotent, sonnent, vibrent, vous interpellent et vous déconcentrent. Réapprenez à  ne faire qu'une seule tâche à  la fois. En mode déconnecté, il vous faudra accepter que tout apprentissage véritable prend du temps. Profitez-en et faites-en un moment de rupture et de repos.

Prenez le temps de vous concentrer

Des études américaines ont montré que le multitasking diminuait la capacité à  se concentrer longtemps. Plus vous multitaskez, plus vous exigez une information courte, sans aucune ambiguïté et si possible visuelle. Autrement dit, vous captez mieux les infos sur PowerPoint, mais vous ne pouvez plus lire un mail qui comporte au moins deux paragraphes. Vous préférez zapper et lire le suivant même s'il comporte des infos-clés.

Faites une todo list au quotidien

Dans cette liste de tâches à  faire dans des plages horaires bien déterminées, limitez les temps de connexion aux médias et aux réseaux sociaux au strict minimum et dégagez du temps pour des activités hors ligne déconnectées et à  forte valeur ajoutée — rédaction, production (auto)formation, planning... — où vous ne faites appel à  l'outil internet que pour faire des recherches toutes simples. Cette démarche implique moins de fatigue et plus de rentabilité et de bien-être au travail.

rnk

 

Publié :

Retour à la liste