Doit-on supprimer les contrats à durée indéterminée?

L’économiste Barbara Baarsma (voir la photo) a récemment fait un plaidoyer pour la suppression des contrats à  durée indéterminée. Selon elle, la meilleure manière de stimuler la croissance économique est d’instaurer des contrats de travail avec une durée maximale de cinq à  dix ans. Cette mesure permettrait d’assurer une meilleure rotation des postes, notamment pour les plus jeunes. Après un bilan de cinq à  dix ans, le travailleur et son employeur feraient ainsi le bilan et décideraient de l’avenir professionnel du premier au sein de l’entreprise. Le travailleur devra alors se demander s’il est encore assez productif et si son travail lui procure la satisfaction espérée. L’employeur se demandera quant à  lui s’il est encore suffisamment attractif pour son employé et s’il lui propose suffisamment de défis.

Trouvez-vous que ces raisons plaident en faveur de la suppression des contrats de travail à  durée indéterminée ?

Retour à la liste