Envie de veiller au bien-être et à la sécurité ?

Publié : lundi 20 juillet 2015

 

Que fait un conseiller en prévention ?

Nous avons tous déjà  entendu parler de la fonction de conseiller en prévention, qui est d’ailleurs obligatoire dans toutes les entreprises belges. Mais en quoi cela consiste-t-il exactement ?

Le bien-être au travail

Un conseiller en prévention prodigue des conseils sur tous les aspects liés au bien-être au travail et aide l’employeur et les travailleurs à  appliquer la loi sur le bien-être. Il peut être actif dans des domaines comme la sécurité du travail, la gestion de la charge psychosociale provoquée par le travail, l’hygiène dans le contexte professionnel, l’ergonomie, la médecine du travail et l’embellissement du lieu de travail.

Si vous devenez conseiller en prévention dans votre entreprise, vous veillerez à  la prise de mesures et à  leur suivi. Vous dirigerez et accompagnerez des équipes, et il pourra arriver que vous deviez négocier et gérer le budget de votre service.

Le conseiller en prévention est payé par l’entreprise et est un membre du personnel, mais il travaille de façon entièrement indépendante et ne peut donc pas faire partie des délégués de l’employeur ou du personnel.

Dans les entreprises de moins de 20 travailleurs, l’employeur peut endosser lui-même la fonction de conseiller en prévention. 

Quelles études ?

Quel cursus scolaire ou formation suivre pour devenir conseiller en prévention ? Les possibilités sont nombreuses. Vous pouvez tabler sur un bachelier professionnel en sécurité intégrale et un bachelier de travailleur social (service social). Au même niveau d’études, vous pouvez aussi vous tourner vers la psychologie appliquée (psychologie du travail et organisationnelle). Dans les filières académiques, vous pouvez vous diriger vers la médecine, la gestion de l’environnement et de la prévention et la psychologie. Vous pouvez enfin aussi opter pour un postgraduat de conseiller en prévention de niveau I ou une formation professionnelle supérieure d’assistant en psychologie.

Les conseillers en prévention doivent suivre une formation complémentaire s’ils sont chargés de diriger un service interne ou externe de prévention et de protection au travail, et doivent participer à  des recyclages chaque année afin de rester au courant des modifications des lois et règlements liés au bien-être.

Devenir conseiller en prévention, ça vous tente ? Cliquez ici pour consulter les offres.

 

Retour à la liste