Professions (para)médicales : plus qu’une vocation

On ne présente plus Zora, un robot qui danse sur les tables pour divertir les résidents des homes pour personnes âgées. Cet humanoïde est également utilisé dans les centres de revalidation. Les infirmiers et prestataires de soins n’ont toutefois pas de souci à  se faire : Zora et ses petites sœurs ne vont pas leur voler leur job.

Le vieillissement de la population est une problématique à  laquelle on ne peut désormais plus échapper. En Belgique, l’espérance de vie moyenne s’élève à  80,74 ans (chiffre de 2014), soit 80 jours de plus qu’en 2012. Un phénomène sans précédent ! Or, l’augmentation de l’espérance de vie n’implique pas nécessairement une vie plus longue en bonne santé. On estime en outre que d’ici 2050, les octogénaires et les centenaires seront respectivement trois et dix fois plus nombreux qu’aujourd’hui. Et tous ces seniors auront besoin de soins appropriés.

Les mesures d’économie actuelles du gouvernement pèsent sur la demande en personnel soignant. Les formations ad hoc suscitent bel et bien un fort intérêt, mais le nombre de diplômés demeure malgré tout insuffisant pour couvrir la pénurie de personnel. Si vous rêvez de soigner les autres, il reste donc de nombreuses occasions à  saisir.

Vous rêvez d’un emploi dans le secteur (para)médical ? Cliquez ici.

Publié :

Retour à la liste