Accro à notre smartphone? Non, amoureux!

Pour le boulot ou pour le fun, de plus en plus de gens vivent scotchés à  leur smartphone. Alors, tous accro? Non: une étude a prouvé qu'il s'agissait en fait d'un sentiment d'amour...

Qu'est-ce qu'on ferait sans smartphone! Cette merveille moderne permet de rester en contact avec ses proches, chercher des infos sur internet, consulter les réseaux sociaux, jouer dans le tram... Vous sentez-vous mal quand vous avez oublié votre téléphone à  la maison? Comme 56% des Belges, l'utilisez-vous lorsque vous êtes en famille ou entre amis, lorsque vous conduisez (36%) ou pendant votre shopping( 54%)?

On sait même qu'un tiers des Belges (33%) utilise son smartphone aux toilettes! Sommes-nous à  ce point dépendants de nos téléphones portables? 

De l'amour véritable

Martin Lindstrom, journaliste et écrivain danois spécialiste des marques et du neuromarketing, s'est intéressé à  l'activité cérébrales des humains analysée au scanner lorsqu'ils voient leur téléphone. D'après lui, aucun des sujets ne montrait des signes d'addiction classique à  l'objet. La vue et les sons du smartphone qui vibre ou qui sonne entraînent plutôt les mêmes réactions que la vue de notre petit(e) ami(e) ou d'un membre de la famille. 

Il ne s'agirait donc pas de dépendance au sens médical du terme, mais bien d'amour. A la recherche de l'âme soeur? Evitez quand même de vous tourner vers votre smartphone...

Source: express.be

Retour à la liste