Adepte de la procrastination ? Lisez ces quelques conseils

Date de publication: 29 juil. 2020

« Ca peut attendre demain », « Je le ferai ce soir », « Je remets ce projet à la semaine prochaine ». Qui n’a jamais prononcé ces phrases ? La procrastination est le lot de nombreux travailleurs, qui passeraient pour des employés peu productifs, voire paresseux. Comment faire pour éviter de procrastiner ?

procrastiner

Faire un tri : il est primordial de séparer l’important de l’urgent, et de prioriser ses taches avec des échéances. Plutôt que de laisser trainer, respecter votre planning vous procurera un sentiment du devoir accompli. 

Le plus dur d’abord : favorisez les missions les plus difficiles et désagréables en premier. Vous en serez ainsi débarrassé et vous serez plus serein pour le reste de la journée. 

Se récompenser : vous êtes sur un gros projet ? N’hésitez pas à vous accorder de petites récompenses après chaque étape. Vous gagnerez en confiance et cela augmentera votre gout de l’effort. 

Penser au bien-être que cela procure : faire l’autruche le plus longtemps possible n’est pas le meilleur moyen pour se sentir efficace à long terme. Autant être rapidement quitte d’une tache ingrate. Vous verrez, une fois votre mission effectuée, vous vous sentirez bien mieux ! 

>> A lire aussi : 7 trucs pour arrêter de tout reporter à demain

Les 6 lois du temps

Nous connaissons tous la Loi de Murphy, qui affirme que toute tache prend plus de temps qu’on ne l’avait prévu. Mais il existe d’autres lois à connaitre pour savoir gérer son temps. 

- Loi de Pareto : 80% des résultats sont produits par 20% du travail effectué

- Loi de Parkinson : Plus on a de temps pour effectuer une mission, plus cette dernière prendra du temps

- Loi de Laborit : Mieux vaut mettre en priorité les taches les plus difficiles en début de journée, pour optimiser son énergie 

- Loi d’Illich : Plus le temps passé sur une tache est long, plus notre efficacité diminuera et deviendra négative

- Loi de Carlson : Une tache effectué en continu prend moins de temps qu’une tache réalisée en plusieurs fois 

>> A lire aussi : Voici pourquoi procrastiner au boulot peut être une bonne chose

La procrastination aurait quand même du bon !

On le sait, ce n’est pas simple de changer ses habitudes. Si vous êtes un procrastinateur dans l’âme, rassurez-vous tout de même : la pratique aurait quelques aspects positifs. Pour certains, elle donnerait un coup de boost à leur efficacité. En effet, si vous estimez mieux travailler sous la pression et avec un temps réduit, continuez dans cette voie. L’adrénaline vous donne des ailes. Pour d’autres, la procrastination permet de faire murir leur créativité. Ils ont besoin de plus de temps pour penser, mais finalement, la réflexion sur une période plus longue a du bon. De nouvelles idées apparaissent petit à petit et leur permet de trouver davantage de solutions. Quoi qu’il en soit, il faut apprendre à évaluer dans quel cas de figure vous êtes le plus efficace et productif. Alors, procrastination ou non ?

>> Ne tardez pas, retrouvez toutes nos offres d’emploi