Allez travailler en vélo, c'est tendance !

L’utilisation du vélo devient de plus en plus importante auprès des employés qui travaillent dans/ à proximité des grandes villes. C’est ce qu’il ressort d’une enquête publiée par le fournisseur de services RH Acerta.

Vélo

30% des travailleurs belges qui vivent à moins de 10 kilomètres de leur lieu de travail optent pour le vélo comme moyen de déplacement pour se rendre au bureau.

À Bruges, 28,80% des employés vont régulièrement travailler à vélo. Et depuis 2011, près de deux fois plus de Brugeois (47,8%) prennent à intervalles fréquentes le vélo pour aller au bureau.

Cette croissance s’observe également dans les autres grandes villes flamandes telles que Gand (24,4% de cyclistes) et Anvers (14,1% de cyclistes). Sint-Niklaas est la ville cycliste par excellence : 29,4% de ses résidents se rendent au travail en pédalant.

>> A lire aussi : Le vélo de société peut inciter les employés à venir travailler plus souvent

Et les autres régions ?

À Bruxelles, le vélo est moins célèbre : seuls 3,4% des salariés qui y travaillent l’utilisent régulièrement. Ce qui représente toutefois une augmentation de 68,2% par rapport à 2011.

En Wallonie, il n’existe presqu’aucun lieu accessible via piste cyclable, par conséquent, les résultats sont très bas. Liège se classe en tête avec les meilleurs chiffres : 3,7% de ses habitants se rendent régulièrement au bureau assis sur leur selle, les pieds dans les pédales. Mons arrive en deuxième position avec 3,1%, Namur suit avec 2,5%.

L’étude Acerta démontre également que la plupart des cyclistes-employés (93,5%) bénéficient d’une compensation financière de la part de leur employeur. De quoi avoir envie de pédaler si on est remboursé !

>> A lire aussi : Frais de déplacement comment ça marche?

>> Découvrez toutes nos offres d'emploi

Retour à la liste