Amour et (télé-)travail font-ils bon ménage?

A l’occasion de la Saint-Valentin, QAPA, une agence intérim 100% online s’est penchée sur la question de l’amour au travail, enfin plutôt de l’amour et du télétravail. Le cadre professionnel est-il toujours propice aux désirs en 2021 ?

amour

QAPA, l’agence intérim 100% online vient de publier son enquête réalisée à l’occasion de la Saint-Valentin et partagée sur le site HR Voice. Celle-ci a été menée entre le 26 et le 29 janvier 2021 auprès de 4,5 millions de candidats sur le site de l’agence. Les chiffres représentent un état des lieux de l’emploi chez nos voisins français.

Les femmes ne croient plus en l’amour au travail… Si 52 % des hommes pensent encore pouvoir trouver l’âme sœur dans le cadre de leur activité professionnelle, ce n’est pas le cas pour les femmes. En effet, ces dernières sont plus de 61 % à avouer ne plus croire possible de tomber amoureuses au travail en 2021.  

En outre, plus de 51 % des répondants déclarent avoir déjà eu au moins une fois une relation amoureuse dans le cadre de leur travail. Sur ce point, les hommes semblent plus nombreux (59 %) que les femmes (43 %). Des pourcentages à pondérer puisque 19 % des femmes ne se prononcent pas sur la question (2 % seulement chez les hommes).  

Les relations amoureuses sont plus fréquentes entre collègues. C’est en effet ce que déclarent 42 % des personnes interrogées. Mais les prestataires et les partenaires obtiennent également une bonne place avec 33 % de représentativité, loin devant les clients avec 24 %.

>> A lire aussi : Amour au travail : une fausse bonne idée?

Afterworks et séminaires sont propices pour trouver l’amour

L’enquête démontre aussi que pour trouver l’amour, les séminaires et les afterworks semblent être le meilleur moyen pour plus de 44 % des répondants. Les réunions tardives sont également propices aux rapprochements à 37 %, avant les projets communs avec 18 %.

Si 1 travailleur sur 2 a trouvé l’amour au travail, ils sont moins nombreux à être passés à l’acte. Ainsi, 56 % des femmes et 51 % des hommes avouent qu’ils n’ont pas eu de relations sexuelles au travail. Malgré tout, cela reste un fantasme pour 84 % des répondants !

>> A lire aussi : Saint-Valentin : 10 chiffres sur l'amour au travail

Quand télétravail rime avec fidélité

Depuis plus d’un an, les travailleurs ont pu goûter aux joies et déboires du télétravail. Parmi les bienfaits ignorés, la fidélité semble être de mise. En effet, 73 % des interrogés pensent que le télétravail fait diminuer les relations extra-conjugales.  

Non seulement les couples sont plus fidèles mais ils sont également plus actifs sexuellement. En effet, 62 % des hommes et plus de 66 % des femmes avouent que le télétravail augmente considérablement leurs relations sexuelles avec leur partenaire…

Pour consulter tous les résultats de l’enquête, cliquez ici.

>> Consultez toutes nos offres d'emploi