Asseyez-vous… de 5 nouvelles façons au bureau

On le sait, rester assis toute la journée est extrêmement néfaste pour la santé. Pourtant, difficile de faire autrement avec un travail de bureau, pensez-vous. C’était sans compter certains inventeurs malins, venus à  votre secours pour vous proposer des nouvelles manières de vous asseoir (ou pas) et d’épargner votre colonne.

1. Le ballon de gym

Le ballon de gym est plus largement répandu outre-Atlantique que chez nous. Il n’empêche qu’il fait doucement son apparition dans nos entreprises. Il est une excellente alternative au siège de travail traditionnel : il maintient en mobilité le bassin et vous force à  adopter la bonne position puisqu’il vous ferait glisser si vous vous affaissiez. Il existe différents diamètres (de 55 à  75 cm) à  choisir en fonction de votre taille : votre genou doit faire un angle droit. L’idéal est de travailler sur votre ballon toute la journée mais vous pouvez aussi alterner le ballon et la chaise de bureau traditionnelle. Vous pouvez vous procurer ce genre de ballons dans n’importe quel magasin de sport pour 12,50 €.

2. Le fauteuil (super) ergonomique

Les troubles musculosquelettiques (TMS) ou lésions articulaires dues au travail répétitif (LATR, appellation québécoise) sont les maladies professionnelles les plus courantes dans les pays développés. Pour lutter contre ce fléau, les kinésithérapeutes recommandent à  ceux qui ne veulent pas se passer de dossier (et donc opter pour un ballon de gym) de choisir un fauteuil ergonomique épousant parfaitement les courbures naturelles et soutenant donc efficacement les lombaires et les cervicales. Il faut compter 300 € en moyenne pour une telle chaise de bureau.

3. Ne pas s’asseoir

Certains, persuadés que la chaise est l’assassin du bureau, prennent des mesures plus radicales : ils refusent de s’asseoir. Le problème ne disparaît par pour autant puisque des douleurs lombaires peuvent également surgir dans la position debout si l’on reste statique. La pression vertébrale est alors également reportée sur le bas du dos. Debout ou assis, l’essentiel est de bouger ou de soutenir les lombaires.  

4. Le siège « assis genoux »

Le siège assis genoux propose un bon compromis entre la position assise et levée. La première entraîne souvent un arrondissement du dos, tandis que la seconde produit l’excès inverse : nous avons tendance à  cambrer pour lutter contre la fatigue et l’apensateur. Ce siège d’architecte permet d’éviter ces deux écueils : il autorise un basculement du bassin vers l’avant, avec les cuisses obliques à  45° (comme avec le ballon de gym). Comptez aux alentours de 120 € pour ce siège.

5. Le tapis roulant bureau


Enfin, la société Lifespan vous propose une solution ultime : le tapis roulant, faisant office de bureau. Il permet de travailler debout… tout en marchant. La mobilité est ainsi assurée. C’est aussi une manière de faire un minimum de sport au bureau et de garder la forme. Pas sûr que vous sachiez vraiment vous concentrer, toutefois. Par ailleurs, les vidéoconférences promettent d’être épiques, avec un tel bureau. Prévoyez un budget supérieur à  1000 € pour ce système D.

Source : Cadremploi.fr

Publié :

Retour à la liste