Aude Debuysscher, Recruitment Manager chez Tractebel Engineering (GDF Suez)

Vous postulez? De leur côté, les recruteurs passent leurs journées à  sélectionner et éliminer les candidats. Cette semaine, voici les conseils d'Aude Debuysscher, Recruitment Manager chez Tractebel Engineering (GDF Suez), pour vos lettres de motivation, CV et entretiens.

La lettre de motivation

  • Taille : elle ne doit pas être trop longue, et surtout, éviter de copier le CV en annexe !
  • Quoi : il faut expliquer rapidement la fonction recherchée et les raisons pour lesquelles son profil conviendrait pour cette fonction-là .
  • Motivation : démontrer clairement sa motivation à  postuler.
  • Mais encore ? Nous n'avons malheureusement souvent pas le temps de lire le reste... donc rien ne sert d'écrire un roman!

Le CV

  • L'orthographe : un CV bourré de fautes, ça ne va pas. Ca tombe sous le sens, et pourtant, je m'étonne souvent de découvrir un document truffé de fautes. Vérifiez soigneusement votre texte !
  • La structure : parmi toutes les informations, le recruteur doit pouvoir repérer immédiatement les expériences utiles pour son entreprise.
  • Résumé ? Les formules du type " dynamique et motivé " me paraissent souvent creuses. Franchement, les marques d'autopromotion me laissent généralement de marbre. Ce sont les expériences pertinentes qui me donneront envie d'aller voir plus loin.
  • Que faire après l'envoi ? Nous recevons tellement de CV qu'il nous est fort difficile de répondre au téléphone aux personnes qui cherchent à  connaître l'état de leur dossier. Je conseille d'envoyer un mail, ce qui laisse le temps de trouver l'information et de répondre.

L'entretien

  • S'informer sur l'entreprise : il est essentiel que le candidat démontre qu'il s'est informé sur notre entreprise.
  • La motivation : c'est un critère essentiel. Nous avons suffisamment de candidats pour nous montrer exigeants sur la motivation. Le candidat doit savoir et pouvoir expliquer clairement pourquoi il postule spécifiquement chez nous. Nous ne pouvons pas nous permettre d'engager quelqu'un qui frappe à  toutes les portes sans même prendre la peine de connaître nos activités. Et cette motivation doit être authentique.
  • Poser des questions : en posant des questions pertinentes par rapport à  la fonction, le candidat démontre qu'il y a sérieusement réfléchi et possède le sens de l'analyse.
  • Se connaître : le candidat est là  pour se vendre, certes, mais il ne doit pas en faire trop. Attention à  la surenchère. Quelle que soit la fonction, technique ou commerciale, il doit pouvoir se remettre en question en connaissant ses points forts et ses faiblesses.
  • Authenticité : si le candidat avance une compétence, il doit pouvoir tirer de son expérience des exemples concrets. Quitte à  remonter aux études ou à  une activité associative pour parler de la gestion d'équipe. Il faut un lien entre les compétences avancées et les situations vécues.
  • Le plus ? Après l'entretien, le candidat qui nous envoie un mail pour confirmer son intérêt est fort bien perçu. Et s'il mentionne certains éléments cités durant notre rencontre, c'est encore mieux.

Texte : Cy.P.

Retour à la liste