Avis aux amateurs: l’armée recrute en masse

Publié : vendredi 6 octobre 2017 Par

La Défense recrutera 1.570 personnes l’année prochaine, soit 35% de plus qu’en 2017, pour face face au départ massif des militaires âgés qui partent à la retraite.

Aujourd’hui, l’âge moyen des soldats belges est de 40,6 ans. Près de la moitié du personnel de la Défense devrait ainsi partir à la pension dans les dix prochaines années, prévient le ministère de la Défense dans sa “vision stratégique”, adoptée en juin 2016 par le gouvernement.

L’objectif de la Défense est donc de rajeunir l’armée belge à moins de 35 ans d’ici la fin de la prochaine décennie. Pour cela, il faut engager des jeunes, tout en réduisant le nombre total de militaire (de 30.000 aujourd’hui à 25.000 en 2030).

Quelque 1.160 personnes doivent être engagées en 2017 et cela va encore s’accélérer dans les prochaines années pour atteindre 2.100 nouveaux militaires chaque année à partir de 2021.

Quels sont les profils recherchés?

L’armée est principalement à la recherche de matelots et soldats. “Le nombre de fonctions ouvertes est en nette recrudescence. Il a pratiquement doublé pour cette catégorie de personnel en 2018”, précise le service de presse de la Défense. La demande en sous-officiers spécialisés reste également élevée: 600 places sont vacantes pour 2018.

> Ce que gagne un militaire.

Par ailleurs, les candidats doivent être jeunes. Les futurs officiers et sous-officiers peuvent avoir maximum 33 ans et les soldats et matelots ne peuvent pas dépasser les 26 ans.

La campagne de recrutement pour 2018 sera présentée par le ministre de la Défense, Steven Vandeput, mercredi prochain à Heverlee. 1.570 postes sont à pourvoir, avis aux amateurs!

> Découvrez ici plus de 1.500 jobs à pourvoir !

Retour à la liste