Barons de la drogue : combien gagnent-ils ?

Vous connaissez peut-être la série Breaking Bad, qui raconte la vie de Walter White, un professeur de chimie surqualifié et père de famille, qui, ayant appris qu'il est atteint d'un cancer incurable et pour assurer l'avenir financier de sa famille, sombre dans le crime en se lançant dans la fabrication et la vente d'un stupéfiant (la méthamphétamine). Alors que la dernière saison est dans les bacs, nous revenons sur la plus grosse saisie de cash issu de la drogue.

L’histoire se déroule en 2007, dans la banlieue de Mexico. Le fugitif chinois, Zhenli Ye Gon frappa alors une dernière fois.

Un business réglo

Si vous n’êtes pas un grand fan de Breaking Bad, vous vous êtes surement demandé un jour combien d’argent gagnait un baron de la drogue. Retour sur le parcours du businessman chinois de 44 ans, Zhenli Ye Gon.

Zhenli Ye Gon quitta la Chine pour le Mexique afin de se lancer dans un business d’import/export tout ce qui a de plus réglo, appelé Unimed Pharm Chem México. Cette entreprise reçut l’autorisation du gouvernement mexicain d’importer légalement des milliers de tonnes d’éphédrine, utilisé dans de nombreuses compositions pharmaceutiques, comme la fabrication de NyQuil. L’éphédrine est aussi l’un des ingrédients de base des métamphétamines. C’est aussi pour cette raison que les États régulent très sévèrement sa distribution.

Une production parallèle

Quelque part entre 2004 et 2007, Zhenli Ye Gon commença à mettre de côté de grandes doses de sa production légale de produits, afin de mettre en œuvre un business parallèle de production massive de méthamphétamines.

Bien plus tard, le 15 mars 2007, la brigade des stups mexicaine, en collaboration avec la Drug Enforcement Administration (DEA, États-Unis), organisa un raid dans une maison de la banlieue de Mexico, appartenant à M. Ye Gon. Au cours de ce raid, les agents tombèrent sur ce qui paraissait être une chambre ordinaire, située à l’arrière de la maison.

Une saisie historique

Mais, lorsqu’ils ouvrirent la porte, ce qu’ils découvrirent était tout, sauf normal. Se trouvaient empilées là, des montagnes de billets, soigneusement classés par genre. Le cash, principalement constitué de dollars américains, occupait tout le sol de la pièce. Cette découverte devint la plus grosse saisie de cash de tous les temps. Des semaines plus tard, lorsqu’on finit enfin l’addition de ce cash, les agents annonçaient que la prise était de 207 millions de dollars, 18 millions en pesos, 200 000 en euros et 113 000 en dollars de Hong Kong. Les agents avaient aussi saisi 11 lingots d’or, de nombreux bijoux de valeur, sept voitures de luxe et des armes de guerre automatiques.

 

Photo : Celebritynetworth.com

La capture du fugitif

Après quatre mois de fuite, Zhenli Ye Gon fut capturé dans une banlieue de Washington DC. Il fut arrêté et le DEA demanda son extradition immédiate pour jugement à Mexico. Ye Gon se défendit en affirmant qu’un violent gang de drogue mexicain l’avait contraint d’héberger cette énorme somme de cash pour le compte du ministère mexicain de l’Emploi. Il ajouta que l’argent devait servir la campagne de réélection du président Felipe Calderon.

Une affaire classée sans suite

Incroyable mais vrai : aux États-Unis, le cas a été classé sans suite en 2009 et Ye Gon a été libéré. Il doit encore comparaître au Mexique, mais jusqu’à présent, le gouvernement américain n’a pas réussi à forcer son extradition.

 

Source : Celebritynetworth.com

Retour à la liste