Bien-être et souplesse au travail pour le futur d’Idea

Ces dernières semaines ont été un accélérateur dans la transformation managériale de l’intercommunale hennuyère, un pas de plus vers un endroit où il fait bon de travailler.

IDEA   IDEA

La crise sanitaire que nous traversons n’a pas arrêté la dynamique de recrutement d'Idea. L’intercommunale est de plus en plus connue pour ses métiers spécifiques en géothermie, démergement, mobilité, tourisme… Et cela se ressent d’année en année sur le nombre d’engagements qui ne cesse d’augmenter. Ces dernières semaines, certains entretiens ont dû être menés par vidéoconférence, mesures sanitaires obligent, mais le processus s’est avéré gagnant.

Le département des ressources humaines d'Idea n’a pas attendu la crise du Covid-19 pour se réinventer. « Dans un sens, on avait peut-être anticipé les choses. Par exemple, on avait déjà décidé d’axer notre politique sur davantage de bien-être et de souplesse au travail », confie Carine Delfanne, directrice des ressources humaines. La crise a notamment permis d’étendre le télétravail à la grande majorité du personnel, mais a également permis de pointer certaines pistes d’amélioration. « Les agents avaient tendance à surtravailler à domicile, on réfléchit donc à créer une charte pour le droit à la déconnexion. »

Grâce aux retours positifs du personnel, le télétravail devrait s’étendre, mais pas n’importe comment. « On s’est rendu compte que tout le monde n’avait pas un espace de travail aménagé comme au bureau. On voudrait pouvoir donner des conseils d’aménagement, via le conseiller en prévention, afin que tout se passe au mieux », explique la DRH.

Au-delà du télétravail, le management de l’intercommunale se veut plus personnalisé et créatif. Pour la DRH, le potentiel de développement de chaque personne doit être mis en avant, le processus de formation plus individualisé. « On doit également penser à toutes les choses que la personne aime faire et peut faire. » Cette nouvelle forme de management s’exprime notamment au sein des différents projets menés au sein de l’intercommunale. Le travail, auparavant organisé en silos, y prend la forme de ponts entre les divers métiers. « On travaille par cellule projet avec des personnes de plusieurs départements qui se mobilisent ensemble, en misant sur les talents et le décloisonnement », conclut-elle.

IDEA

En haut : Bérangère Bauvois, Service Recrutement et Carine Delfanne, DRH et Services généraux.

En bas : Adriana Vitti, Gestionnaire RH et Pénélope Pavlou, Service Rémunération.

>> Retrouvez toutes nos offres d'emploi