Bon à savoir: les travailleurs intérimaires ont eux aussi droit à une prime de fin d’année

Rédigé par: M. Martin
Date de publication: 19 nov. 2018

La CSC, syndicat chrétien, rappelle aux travailleurs intérimaires récurrents, c'est-à-dire ceux qui ont travaillé 65 jours ou plus, qu'ils ont eux aussi droit à une prime de fin d’année. Celle-ci s’élève à 8,33 % du salaire brut.

Prime

La CSC a en effet constaté que de nombreux intérimaires passent à côté de leurs primes. "En tant qu’intérimaire, ils peuvent prétendre à deux types de prime: la prime de fin d’année et la prime syndicale. La première est payée à l’intérimaire qui a totalisé un certain nombre de jours ou d’heures de travail sur une période de référence. La seconde est payée aux intérimaires affiliés à un syndicat qui répondent aux conditions d’octroi de la prime de fin d’année."

Quelles conditions pour bénéficier de la prime de fin d'année? "Il faut avoir travaillé au moins 65 jours (jours de 7,6 heures) ou au moins 494 heures comme intérimaire au cours de la période de référence du 1er juillet 2017 au 30 juin 2018. La prime s’élève à 8,33% du salaire brut gagné pendant cette période."

Si le travailleur remplit ces conditions, il recevra automatiquement par courrier, dans la semaine du 3 décembre 2018, un formulaire de prime.