Boulot : 5 choses à ne jamais faire sur les réseaux sociaux !

Date de publication: 29 juil. 2020

S’ils ont bien des avantages, les réseaux sociaux peuvent aussi revêtir un aspect négatif quand ils sont utilisés à mauvais escient. Voici 5 choses à ne jamais dire/faire sur les réseaux sociaux. 

facebook

1. Critiquer son employeur

Vous avez passé une sale journée, votre patron n’a pas été tendre avec vous et vous voilà bien irrité quand vous rentrez à la maison. Vous avez besoin d’évacuer votre colère et là, vous faites la chose qu’il ne faut jamais faire : écrire un post incendiaire sur votre employeur sur votre profil Facebook. Autant dire que c’est de loin la pire solution pour vous calmer. L’exemple le plus parlant est celui du personnel de cabine Virgin Atlantic : 13 de ses membres ont été licenciés après avoir critiqué leur compagnie sur Facebook. 

2. Poster des photos de vacances…

…alors qu’on est en arrêt maladie. C’est ce qui est arrivée à une journaliste en 2017 en France. Son employeur l’accuse d’avoir instrumentalisé son état de santé, photos Facebook à l’appui, et l’a licenciée pour faute lourde après 30 ans de carrière, pendant son arrêt de travail. Elle a contesté la décision aux prud’hommes. 

>> A lire aussi : Accro à Facebook? Désintoxiquez-vous!

3. Manifester son agacement

« Tel collègue m’a énervé aujourd’hui », « Vivement que je parte de cette boite », etc. Si vous le pensez très fort, il n’est évidemment pas judicieux de l’écrire sur les réseaux. Vous avez certainement dans votre liste d’amis plusieurs de vos collègues qui pourraient rapidement en faire part aux principaux concernés. 

>> A lire aussi : Comment faire de Facebook un atout professionnel?

4. Ajouter toute l’entreprise en amis

Vous faites partie de ceux qui aiment allonger leur liste de contacts sur les réseaux, et vous ne vous privez pas de rajouter chaque collègue et personne de votre boite, même si vous ne la connaissez pas plus que ça. Libre à vous, mais encore une fois, il va falloir être prudent dans vos propos, au risque que cela se retourne contre vous.

5. Aimer des publications douteuses

Prêter attention à ce qu’on publie, mais aussi à ce qu’on « like ». Ces informations se voient dans le fil d’actualité, et vos collègues ou patron pourraient tomber dessus. Evitez donc d’aimer des posts qui peuvent créer la polémique. Même si cela relève de la liberté d’expression, vous n’avez certainement pas envie d’entendre des jugements dans les couloirs de l’entreprise. 

>> Retrouvez toutes nos offres d’emploi