Brabant wallon: champion de l’absentéisme de longue durée au travail

Publié : mercredi 23 mai 2018 Par

Au cours de ces quatre dernières année, l’absentéisme de longue durée, soit plus d’un an, a augmenté de 20 % en Belgique. C’est ce qui ressort d’une étude menée par le bureau d’études de ressources humaines Acerta auprès de 40.000 employeurs du secteur privé. Les travailleurs en congé de maladie sont donc de plus en plus nombreux et le Brabant wallon a battu tous les records avec une augmentation de 31 %.

Comment expliquer ces chiffres en Brabant wallon? Acerta n’a pas vraiment de réponse, sachant que, secret médical oblige, les employeurs ignorent tout des maladies dont souffre leur personnel. Impossible par exemple de dire si ces maladies sont directement liées au travail ou à un mauvais état de santé général.

Parmi les secteurs qui souffrent sévèrement de l'absentéisme de longue durée, il y a celui des entreprises de titres-services, donnent comme exemple nos confrères de la RTBF"Jean Sébastien Sterck, patron d'une société implantée à Tubize et vice-président d'Unitis, la fédération des sociétés de titres-services, estime de 8 à 10% le taux d'absentéisme dans le secteur, avec des conséquences importantes pour les employeurs." Ces absences de longue durée génèrent en effet plus de travail administratif et représentent un coût financier important. Ce qui met en péril certaines sociétés.

Dans le cas de travailleurs absents pour des problèmes de santé liés à la pénibilité de leur tâche, certains employeurs prévoient des aménagements, au niveau des horaires notamment, termine la RTBF.

Retour à la liste