Bureau ergonomique : 4 pièges à éviter

Rédigé par: Julie Delcourt
Date de publication: 1 nov. 2021

Télétravailler dans de bonnes conditions demande d’avoir un matériel adéquat à disposition et de se soucier de son bien-être. Voici 4 pièges à éviter afin de réaliser vos tâches dans un bon environnement ergonomique.

bureau ergonomique

Même si le télétravail présente de nombreux avantages comme gagner du temps et profiter du confort de son foyer, il est essentiel de travailler dans un environnement adapté. Vous devez vous préoccuper d’avoir à votre disposition un espace de travail ergonomique et du bon matériel. Le but ? ֤Éviter de développer des inconforts et des problèmes de santé.

Voici 4 pièges à éviter pour que vous puissiez travailler depuis votre domicile dans de bonnes contions.

#1 Choisir du mauvais matériel

Quelque soit la table et la chaise que vous choisissez, vous devez opter pour du matériel confortable. Après tout, c’est environ 8 heures que vous allez passer devant votre ordinateur.

Les tables de cuisine sont souvent trop élevées, celles de salon trop basses, celles-ci vous obligeraient à vous mettre dans une position inconfortable. Installez-vous plutôt à un bureau classique et assurez-vous d’avoir le dos bien droit. Vous devez pouvoir regarder votre écran sans devoir incliner votre cou. Pour ce faire, réglez bien votre chaise de bureau.

Actuellement, l’ergonomie évolue de plus en plus et ne se cantonne plus à du simple matériel de bureau. Le travail sur écran est devenu un sujet sensible. Les employés sont attentifs à la taille de leur écran, à la luminosité et à la police de caractère avec laquelle ils travaillent le plus confortablement.

#2 Rester assis toute la journée

Lorsque vous êtes au bureau vous effectuez quelques déplacements : aller à la machine à café, en réunion, rendre visite à vos collègues, etc. Continuez à vous bouger de la sorte même si vous êtes à la maison et que les occasions se présentent moins.

Vous pouvez même vous régler un minuteur pour ne pas oublier : toutes les 45 minutes, levez-vous de votre chaise. Vous pouvez par exemple profiter de la pause de midi pour vous aérer ou de vos appels téléphoniques pour rester debout et faire quelques pas.

#3 Travailler dans le salon

Il peut être tentant de travailler dans une zone à proximité de votre entourage pour surveiller vos enfants ou travailler avec votre compagnon/votre compagne dans la même pièce. Vous risquerez de perdre en concentration et en productivité.

Il est préférable de privilégier un endroit isolé et calme, où vous pouvez prendre la parole, sans risquer de déranger votre entourage ou d’être interrompu sous prétexte que vous faites trop de bruit.

Dans cette optique, vous allez très certainement être amené à repenser votre espace intérieur et le réaménager selon vos propres besoins professionnels. Veillez à travailler dans un espace qui répond à votre occupation, par exemple, si vous devez uniquement travailler sur pc ou si vous devez aussi consulter des documents.

#4 S’asseoir dans le fauteuil

Travailler depuis le salon n’a vraiment rien de bon : même si votre sofa vous fait de l’œil, il est à proscrire. Ce dernier ne présente aucun avantage ergonomique, au contraire : il ne vous permettra pas d’appuyer vos avant-bras ni d’éviter le travail musculaire statique des épaules.

Préférez une chaise adaptée et ajustable selon votre position. Si vous n’en avez pas, vous pouvez placer des coussins derrière votre dos pour empêcher les courbatures. Si vos pieds ne touchent pas le sol pleinement, placez une caisse ou une pile de livres pour les poser. Votre colonne vertébrale vous le rendra bien.

>> À lire aussi : Télétravail : 5 conseils pour télétravailler le plus confortablement possible

>> Consultez toutes nos offres d'emploi