Burn-out: les 20 signes qui doivent vous alerter

Publié : mardi 27 février 2018 Par

Lorsque l’on travaille trop dur, trop longtemps, on a tendance à tirer sur la corde. Le burnout n’arrive pas d’un coup, c’est quelque chose de progressif. Pour le déceler à temps, le spécialiste en la matière, Ben Fanning, a récapitulé l’ensemble des symptômes concrets qui devraient nous alerter.

Burnout

  1. Vos réveils sont très douloureux et vous repoussez sans cesse le moment d’ouvrir les yeux et d’affronter cette nouvelle journée.
  1. Vous vous sentez vidé et épuisé après une journée de boulot. Vous n’avez plus d’énergie pour aucune autre activité: cuisine, sport, sortie entre amis, etc.
  1. Vous ne dormez plus paisiblement, car vous repensez sans cesse à ce que vous n’avez pas fait au boulot ou à vos éventuelles erreurs.
  1. Vous éprouvez un grand sentiment de libération en sortant du bureau le vendredi.
  1. Vous préférez ne pas évoquer vos soucis à vos proches.
  1. Vos collègues s’inquiètent pour vous et vous demandent continuellement comment vous allez.
  1. Vous évitez de passer du temps avec vos collègues: vous ne voyez pas l’intérêt de sociabiliser dans le domaine du boulot.
  1. Vous arrivez très tôt au boulot, et repartez très tard.
  1. Le dimanche soir, vous êtes envahi d’un stress intense en pensant au lundi matin.
  1. Vous rêvez de quitter votre travail du jour au lendemain.
  1. Vous n’avez pas envie d’expliquer aux autres ce que vous faites dans la vie.
  1. Vous évitez vos collègues ou vous êtes même parfois désagréables avec eux.
  1. Vous ne vous rappelez pas de la dernière fois où vous avez eu l’impression d’accomplir quelque chose au travail, la dernière fois où vous vous êtes senti satisfait d’un dossier rendu ou d’une mission terminée.
  1. Vous vous sentez constamment submergé par le boulot.
  1. Vous ne vous sentez pas progresser dans votre job.
  1. Vous devenez cynique, n’êtes plus intéressé par votre entreprise et n’essayez plus d’aider les autres.
  1. Vous perdez de plus en plus souvent votre sang-froid.
  1. Vous vous plaignez sans cesse à vos proches: le travail devient votre unique sujet de conversation.
  1. Vous savez que vous seriez plus heureux ailleurs et pourtant, vous avez du mal à chercher un nouvel emploi.
  1. Vous remarquez que vos collègues ont du mal à vous aborder, à être naturels avec vous.

Si vous cumulez plusieurs de ces symptômes, n’hésitez pas à en parler à votre médecin.

 

>> Découvrez nos offres d'emploi 2018 sur notre site web 

Retour à la liste