C’est l’heure de la sieste au boulot

Publié : vendredi 21 septembre 2018

s [square]

Il arrive qu’on ne parvienne pas à pratiquer du sport, non pas par manque de temps ou d’envie, mais simplement parce qu’on est épuisé. Le travail mais aussi la vie privée peuvent être énergivores et conduire parfois à un «coup de pompe» difficile à gérer.

>> Découvrez toutes nos offres d'emploi !

D’après des chiffres publiés par le Washington Post, 85% des mammifères dormiraient plus d’une fois par jour, et un tiers des êtres humains auraient un déficit de sommeil important. Et un collaborateur fatigué est un collaborateur moins efficace aussi. Alors, depuis quelques années, la question de la sieste se glisse, petit à petit, dans les départements RH. Parce qu’une pause dodo de quelques minutes aurait plusieurs bienfaits sur le lieu de travail. C’est une manière naturelle de doper le cerveau, d’améliorer la mémoire, ça permet de déconnecter et ça rend plus créatif. Bref, ça permet aux travailleurs d’être plus performants! Et cela simplement parce que ça répond à nos besoins biologiques fondamentaux. Alors, non, la sieste n’est pas symptomatique d’une certaine paresse. C’est même une alternative intelligente quand on se sent à bout de forces. S’obliger à rester devant son bureau alors que notre cerveau s’effondre, c’est inutile et improductif pour tout le monde.

>> Le sport au travail pour être plus efficace…et plus heureux

Il n’est pas toujours nécessaire de réellement s’endormir pour qu’un moment de repos soit réparateur. Il suffit parfois simplement de se glisser dans un cocon douillet, dans un endroit calme, et de fermer les yeux quelques minutes. Ce sera généralement suffisant pour permettre au cerveau de faire une pause dans toute la frénésie d’une journée de travail. L’essentiel est de se déconnecter de son environnement de travail pendant quelques instants. D’après plusieurs auteurs et études, ce serait même une solution efficace et bon marché pour contrer le burn-out.

Les salles de sport et les douches en entreprise, c’est sympa, mais ça représente un budget pas toujours facile à assumer. Par contre, aménager une petite pièce en espace de détente reste plus abordable. Avant d’investir dans des séances de relaxation intense, miser simplement sur une décoration douce, quelques poufs, des lumières tamisées et une musique calme, c’est un premier pas vers une entreprise qui roule, avec des collaborateurs apaisés.

>> Découvrez toutes nos offres d'emploi !

Retour à la liste