Ce que les Pays-Bas peuvent nous apprendre sur le télétravail

Rédigé par: Julie Delcourt
Date de publication: 31 août 2020

Nos voisins néerlandais ont su faire face à la crise sanitaire sans aucun problème, le télétravail y était déjà largement répandu bien avant la pandémie. La culture de travail y est très flexible. Voici 4 leçons à tirer de ce pays quant à l'avenir de la vie au bureau et son management.

Pays-bas

Avec l’arrivée de la pandémie de Covid-19, nombreuses entreprises belges qui n’en avaient pas forcément l’habitude se sont tournées vers le télétravail. Quatre employés sur 10 n’avaient jamais travaillé depuis leur domicile avant la crise sanitaire. La Belgique compte parmi les pays européens où une grande proportion (62%) de la population active était en télétravail pendant le lockdown selon une enquête de SD Worx.

Un nouveau mode de vie qui tend à se pérenniser. C’est dire que face à l’incertitude actuelle le maintien du télétravail reste privilégié et le retour au travail, lui, demeure incertain. L’avenir du bureau est flou.

Pourtant, aux Pays-Bas, toutes ces réalités sont presque inexistantes. Et pour cause, le télétravail s’y pratiquait déjà de manière régulière, bien avant la crise sanitaire. La culture du travail y est l’une des plus flexibles dans le monde au côté de celle des pays scandinaves.

Ce pays a su faire face à la crise sans aucun problème, le travail en remote ayant permis une continuité d’activité sans heurts. Voici 4 leçons à tirer de ce pays qui avait une longueur d’avance par rapport à ses voisins en période de Coronavirus :

  • L’internet était mieux partagé qu’ailleurs : 98% des foyers néerlandais ont accès au haut débit. La facture ‘numérique ‘ y est faible. L’éducation au numérique se fait dans toutes les écoles et les usages numériques sont plus avancés que dans les pays limitrophes.
  • La culture néerlandaise est basée sur la confiance. Celle-ci facilité grandement le management en télétravail. Les Pays-Bas occupent la tête du classement en ce qui concerne l’équilibre vie pro/vie perso. L’idée d’offrir à ses salariés de vacances illimitées gagne aussi du terrain.
  • Les logements sont de meilleure qualité. Plus facile donc de travailler chez soi avec de telles conditions. Les loyers y sont abordables et l’intérieur est confortable. Les inégalités de revenus sont moins fortes que dans la moyenne de l’OCDE ?
  • Les infrastructures du pays accueillent volontiers les télétravailleurs. Par exemple : les bibliothèques publiques sont devenues des tiers lieux où tout le monde peut venir travailler, tout comme les cafés et restaurants qui accueillent les remote workers.

On le voit, les Pays-Bas s’imposent comme véritable leader du télétravail. C’est vers ce pays qu’il faut se tourner pour imaginer la vie de bureau future, celle de l’après-Covid.

Source : Welcome to the jungle

>> A lire aussi : 4 leçons que Microsoft a tirées de la crise

>> Retrouvez toutes nos offres d’emploi