Ces candidats qui paient pour trouver un job

En temps de crise, trouver un emploi se révèle de plus en plus difficile. C’est pourquoi certains chercheurs d’emploi ont inventé de nouvelles stratégies pour le moins originales.

Aujourd'hui, décrocher un emploi nécessite parfois de monter une véritable stratégie marketing. Les candidats se vendent, font le buzz, dans l'espoir de retenir l'attention des employeurs et se voir offrir le job de leurs rêves. La tendance actuelle : mettre la main au portefeuille… Payer pour recevoir un salaire, le monde à l'envers?

Faire le buzz à tout prix

Dans la grande famille des "CV originaux", le meilleur a souvent cotoyé le pire. Entre idées complètement folles et CV-vidéo plus ou moins réussis, les recruteurs étaient parfois bien perplexes face aux vagues successives de nouveautés.

Pourtant, originalité n’est pas forcément synonyme d’efficacité, comme le témoignent certains exemples.

Payer pour trouver un job ?

Comme si le job des rêves était une sorte de "retour sur investissements", certains chercheurs d'emploi n'hésitent pas aujourd'hui à offrir un cadeau à celui ou celle qui les fera engager. Une stratégie qui peut s'avérer payante, car elle fait beaucoup parler des candidats.

En 2009 déjà, pour se faire remarquer, un étudiant en communication poste un appel à l’aide sur les réseaux sociaux. A celui qui lui trouve un contrat en alternance, Olivier Jorge offre 1600 € (environ deux mois de salaire pour un alternant) en guise de "remerciement."

Avant lui, Jean-Pierre Le Floch, 51 ans, directeur financier senior, a appliqué une stratégie semblable. Ne réussissant pas à trouver un nouvel emploi malgré un CV en béton et une belle expérience, il décide d’offrir une prime de 50.000 € à qui l’engagerait. Ou plutôt de faire économiser 500 euros par mois pendant dix ans à son futur employeur en revoyant ses exigences salariales à la baisse.

Rajon Dewan, 31 ans, est plus précis. Il offre en ce moment un iPad à celui qui lui permettra de décrocher un CDI de directeur marketing digital. Il a même créé le site win-ipad.fr pour servir sa cause. Il espère ainsi se démarquer, et enfin être engagé...

Echange iPhone 5 contre emploi

Quant à Christopher Pierre, Jumetois de 26 ans, il offre un iPhone 5 à celui qui l’aidera à décrocher un emploi. Diplômé d’un Master en relations publique, il peine à trouver le job de ses rêves.

Ce genre de méthode est-elle nécessaire pour décrocher un emploi dans la conjoncture actuelle? "La communication est un secteur très prisé, où les places sont chères" explique Christopher. "Pour décrocher un job, il faut se faire connaître, et avoir un background d'expériences avant même de travailler." La promesse de l'iPhone et la visibilité qui en a découlé à porté ses fruits: Christopher a eu pas mal de propositions et d'entretiens.

Revers de la médaille: certains ont critiqué son initiative. "J'ai eu des retours comme quoi ce n'était pas très éthique comme stratégie. C'est vrai que c'est jouer de la carotte. Mais cela reste un super coup de comm' qui s'est révélé efficace, donc je ne regrette pas: il faut sortir du lot pour trouver un job."

Source : blog-emploi.com

Retour à la liste