Ces manies qui vous énervent chez vos collègues

Rédigé par: Julie Delcourt
Date de publication: 12 nov. 2019

Le travail en communauté comporte son lot de désavantages. Travailler 5 jours sur 7 avec ses collègues implique de vivre avec eux, et, surtout, de supporter leurs habitudes, qui peuvent très vite irriter. Voici les comportements les plus détestés chez vos homologues, hommes ou femmes.

collègues irritants

1. Cauchemar en cuisine. Votre collègue doit toujours mettre son grain de sel partout. Et cela se décline en plusieurs situations qui peuvent s’additionner :

Il y a le collègue qui a toujours son mot à dire. « Eh bien y a du laisser-aller », « Tu es devenu végétarien ou quoi ? », etc. Que ce soit un repas léger et « fit » ou un bon craquage de chez Mc Donald, ce collègue veut toujours faire une intervention. Vous auriez mieux fait de manger seul.

Celui qui ne range pas sa vaisselle sale dans le lave-vaisselle ou ne la nettoie pas.

Celui qui ne remet jamais d’eau dans la bouilloire ou celui qui prend la dernière goutte de café sans en refaire.

Celui qui laisse tout traîner et laisse sa poubelle déborder.

Celui qui fait des expérimentations dans le frigo et prend toute la place. Ses tupperwares s’empilent et ses réserves de nourriture créent entre elles un véritable écosystème.

>> A lire aussi : Mon collègue sent mauvais. Comment le lui dire ?

2. Votre collègue manque de savoir-vivre. Ses comportements irritants sont nombreux. Ils peuvent aussi se combiner - à votre plus grand bonheur :

Il y a le collègue qui passe tous ses appels au bureau, vous savez que sa voisine l’énerve et que son chat, Biscotte, est malade depuis deux jours. La variante : le collègue qui parle très fort au téléphone.

Celui qui se plaint toute la journée mais pourtant il ne semble pas être débordé par son travail. Curieux.

Celui qui écoute sa musique trop fort avec en bonus la même chanson jouée en boucle. Variante : votre collègue se prend pour Céline Dion.

Celui qui tape trop fort sur son clavier.

Celui qui vous « emprunte » votre Bic pour finalement ne jamais vous le rendre. Cette vilaine manie s’applique également à d’autres choses : cigarette, bloc-notes, café, goûter, femme/mari, etc.

Celui qui a la bougeotte : il ne sait pas tenir plus de 5 minutes sur place. Il va aux toilettes, prend un café, fait un tour dehors, parle à son collègue, etc. Et, la plupart du temps ses va-et-vient s’accompagnent de sifflements qui viennent vous déconcentrer.

>> A lire aussi : 3 conseils pour survivre à un collègue négatif

3. Même par mail, il est possible d’être insupportable :

Il y a le collègue qui vous envoie un mail urgent le vendredi à 18h, en vous demandant de régler le problème dès que possible. Autrement dit : vous avez plutôt intérêt à régler cela avant lundi.

Celui qui oublie de supprimer son message automatique d’absence à son retour de vacances.

Celui qui publie sur votre profil Facebook un message indiquant que vous devriez apprendre à fermer votre session en partant.

Celui qui ne lit pas ses mails et redemande vingt fois la même chose.

Celui qui met votre boss ou votre manager en copie pour bien faire remarquer que vous vous êtes trompé et que c’est de votre faute. Variante tout aussi amusante : celui qui sélectionne « répondre à tous ».

Alors, reconnaissez-vous certains de vos collègues ?

>> A lire aussi : Ces collègues insupportables

>> Découvrez toutes nos offres d'emploi