Ces stars qui ont échoué avant de devenir célèbres

Oprah Winfrey, Walt Disney et Steven Spielberg… ces noms ne sont pas vraiment associés à  l’échec. Mais avant que ces stars incontestées ne se hissent à  la tête de Hollywood, elles ont échoué, elles ont été licenciées ou ont essuyé plusieurs refus. Mais elles n’ont jamais abandonné. Nous revenons sur le parcours sinueux de dix d’entre elles.

1. Beyoncé a râté un concours de chant

Avant que les gens ne s’inclinent devant Queen Bey, Beyoncé, âgée de 12 ans, et son groupe Texan, les Girl’s Tyme (les futures Destiny’s Child), ont échoué au concours de chant « Star Search » en 1993. 

Aujourd’hui, elle figure avec Jay-Z dans le top 10 des couples de célébrités les plus riches au monde.

2. Walt Disney : une souris, ça ne marchera jamais !

Avant que Walt Disney ne bâtisse l’empire que nous connaissons aujourd’hui, il fut licencié par le rédacteur en chef d’un journal parce qu’il « manquait d’imagination et n’avait pas de bonnes idées. »

En 1921, Disney fonda sa première société d’animation à  Kansas City. Il conclut un accord avec une société de distribution à  New York. Mais incapable de payer son loyer, il dut fermer boutique. On dit même qu’il devait alors se nourrir de pâté pour chiens.

En 1927, lorsqu’il proposa Mickey Mouse aux studios MGM, on lui dit que ça ne marchera jamais parce qu’une souris effraierait les ménagères. Heureusement pour lui, celles-ci se sont montrées plus coriaces que ne le pensaient les producteurs.

3. J.K. Rowling était au chômage

Avant que J.K. Rowling ne rencontre la gloire avec la saga d’Harry Potter, elle était une jeune mère divorcée au chômage, essayant de suivre des cours tout en écrivant un roman. Ce roman fera d’elle une millionnaire et s’imposera rapidement dans le top trois des livres les plus vendus au monde.

> Découvrez aussi: 5 hobbies de stars.

4. Oprah Winfrey, « pas faite pour la télévision »

À 22 ans, la plus grande star du petit écran fut licenciée parce qu’elle n’était « pas faite pour la télévision ». Elle animait alors une émission d’actualité pour WJZ-TV (Baltimore), qui ne parvenait pas à  faire grimper l’audience. Après coup, Oprah Winfrey parlera du « premier et pire échec de sa carrière télévisuelle. » 

Elle fut alors mutée vers un programme matinal, où elle trouva sa voie et rencontra Gayle King, également petit nouveau. Celui-ci deviendra son producteur et l’éditeur de « O, The Oprah Magazine ».
7 ans après son premier « échec », l’animatrice vedette emménagea à  Chicago, où elle animera l’émission éponyme qui dominera les audiences pendant 25 ans. Elle dirige aujourd’hui sa propre chaine, OWN.

5. Stephen King essuya 30 refus pour « Carrie »

En 1973, Stephen King enseignait l’anglais dans une école du Maine et publiait des nouvelles pour arrondir les fins de mois. La même année, la maison d’édition Doubleday lui versa une avance de 2500$ pour son premier roman, « Carrie ». Mais cette même maison rejeta 30 fois ledit livre, mécontente des versions proposées par l’auteur. Stephen King décida alors de laisser tomber le roman. Ce n’est qu’après l’insistance de son épouse qu’il reproposa le manuscript. Aujourd’hui, il a publié une centaine de livres et est l’un des auteurs les plus vendus de tous les temps. « Carrie » est son deuxième livre adapté au cinéma. En 2011, on estimait à  300-350 millions le nombre d’exemplaires vendus par l’auteur.

6. Oliver Stone abandonna Yale

Le triple vainqueur des Oscars abandonna Yale pour écrire son premier roman, qui sera d’abord rejeté par les maisons d’édition. Lorsqu’il fut enfin publié, il fut relativement mal reçu. Oliver Stone déménagea alors au Vietnam pour y enseigner l’anglais. Il s’enrôla dans l’armée et participa à  une bataille qui lui vaudra deux médailles et qui sera une source d’inspiration pour son œuvre, fortement axée sur la guerre (« Platoon », « Born on the Fourth of July » et « Natural Born Killers »). 

7. Steven Spielberg, rejeté de l’école de cinéma… trois fois

À trois reprises, Steven Spielberg tenta d’intégrer la University of Southern California School of Theater, Film and Television. En vain. Il s’inscrivit dans une autre école, pour finalement ne pas terminer son cycle et devenir producteur.

35 ans après avoir commencé ses études, Spielberg retourna à  l’école en 2002 et décrocha son diplôme. Il dira : « Je voulais réussir ces études en guise de remerciement à  mes parents, qui m’ont donné la chance de suivre des études et de faire une carrière. Je voulais aussi montrer à  ma propre famille – et aux jeunes gens à  travers le monde – l’importance de terminer ses études. » 

8. Les Beatles, virés par leur maison de disque

À leurs débuts, les Beatles furent virés par leur maison de disque. Après avoir enregistré 15 titres, les Decca Recording studios décidèrent en effet qu’ils « n’aimaient pas leur musique et que la guitare était passée de mode. Ils n’ont pas de futur dans le show business. » 

9. Fred Astaire « ne sait pas jouer »

Lorsque Fred Astaire passa son premier casting, le directeur de MGM jugea que le candidat « ne sait pas jouer. Il ne sait pas chanter. Il commence à  perdre ses cheveux. Il sait danser, un peu. »
Plus tard, nommé aux Oscars, l’acteur, chanteur et danseur fit encadrer cette note et l’accrocha dans sa villa de Beverly Hills, pour se rappeler d’où il venait.

> À voir aussi: Les 6 marques déposées par des stars les plus étranges.

10. Elvis Presley, limogé après sa première performance

En 1954, Elvis était encore un anonyme parmi la foule. Jimmy Denny, le manager du Grand Ole Opry, limogea le chanteur après sa première performance, lui déclarant « tu n’iras nulle part. Tu ferais mieux de retourner conduire des camions. »

Elvis s’est accroché… et devint le second artiste le plus vendus de tous les temps

> Envie d'un nouveau challenge professionnel? Découvrez plus de 1.500 emplois !

Retour à la liste