Passer au contenu principal

Changer de job pendant la crise : une fausse bonne idée?

Rédigé par: Julie Delcourt
Date de publication: 19 avr. 2021

La situation pandémique a amorcé une série de réflexions, et ce également au niveau professionnel. Certains se rendent compte de l’importance de leur fonction alors que d’autres commencent à douter et songent à tourner la page. Mais est-ce une bonne idée de changer d’emploi en période de crise ?

job

Pour ceux et celles qui douteraient de leur métier (ou de leur orientation) la crise peut fonctionner comme un véritable coup de pouce dans votre prise de décision. Elle peut se révéler être un boost pour vous aider à changer de direction.

C’est l’occasion de réfléchir et de mettre toutes les chances de votre côté pour être prêt à démissionner et changer d’emploi : renseignez-vous sur les offres ou sur les formations existantes. En revanche, il est préférable de ne pas changer radicalement d’orientation du jour au lendemain en pleine période corona, cela se prépare !

Le temps est votre meilleur conseiller alors ne vous précipitez pas. Pesez le pour et le contre et prenez le temps d'évaluer votre plan- carrière afin de faire le bon choix.

Un marché de l’emploi impacté par la crise

Changer de job implique également de regarder comment se porte le marché de l’emploi et l’offre par rapport à la demande. En effet, avec la pandémie, de nombreuses entreprises ont cessé/réduit leurs activités et ont, par conséquent, arrêté de recruter.

Les offres de postes vacants sont actuellement en déclin, comme le constate Acerta, spécialiste des services RH : depuis le confinement du mois de mars, on enregistre une diminution de 41% du nombre de nouveaux CDI signés par rapport à 2019. C’est une réalité à prendre en compte si vous désirez changer de job.

A l’inverse, des secteurs comme l’IT et les soins de santé – déjà en pénurie avant la crise- recherchent activement des profils variés. Si vous songez à une reconversion, cela vaut la peine de vous informer auprès de ces domaines.

>> À lire aussi : Le secteur de l'IT et du digital manque de personnel

Bien préparer son changement de job

Si vous avez décidé de changer de job, veillez toutefois à vous préparer pour que la transition se passe au mieux et sans mauvaise surprise. Dans un premier temps, il est important que vous vous assuriez que l’embauche se fera à court terme malgré la situation de crise. Vous ne pouvez pas prendre le risque de démissionner sans être sûr d’être engagé chez votre futur employeur.

Ensuite, demandez une promesse d’embauche pour votre nouveau travail et puis donnez votre démission. Celle-ci n’est pas une simple preuve papier, elle vous engage juridiquement, vous et votre nouvel employeur.

Enfin, nouer un lien avec la nouvelle entreprise et vos futurs collègues reste primordial, encore plus en ces temps de confinement. Il va falloir faire belle impression, que ce soit à distance ou en présentiel. Pour assurer votre bonne intégration, n’hésitez pas à demander des moments de rencontre réguliers, une fois par semaine par exemple, pour échanger et renforcer votre sentiment d’appartenance à l’équipe.

Changer de job pendant la crise ne s'avère donc pas être une si mauvaise idée que cela... Il faut juste prendre le temps de réfléchir et de préparer son changement de carrière.

>> À lire aussi : L'upskilling pour booster ses performances et sa carrière

>> Consultez toutes nos offres d'emploi