Chat avec Sabine Hauser : "Bien se vendre, c'est la clé de la réussite"

Voici une sélection des meilleures questions-réponses de notre chat avec Sabine Hauser, Student Support Advisor à  HEC-ULg.

 

Raphaà«l : Faut-il inscrire sur notre CV les jobs d'étudiants lorsqu'on postule pour un premier emploi ?

Oui, c'est primordial car ils constituent la seule expérience valorisable pour un jeune qui débute. Ce qui fait souvent hésiter les candidats est le fait que ces jobs n'ont souvent rien à  voir avec le métier recherché et pourtant... en y réfléchissant bien, cela dit toujours des choses sur vous à  l'employeur qui reçoit un CV et qui a besoin d'y trouver des raisons de vous convoquer à  l'entretien.

Le CV n'est que la porte d'entrée vers l'entretien. Vous devez donc y écrire ce qui pourrait donner envie à  l'employeur de vous rencontrer par rapport au profil qu'il recherche. Voir qu'un jeune a été actif et a travaillé durant ces études, voir les contextes professionnels auxquels il a été confronté sont autant de pistes pour que l'employeur vous connaisse un peu et se décide à  vous rencontrer.

C'est au candidat de réfléchir aux qualités dont il a dû faire preuve pour mener à  bien ces jobs d'étudiant et ensuite d'indiquer cela sur le CV.

 

Doura : Bonjour, je travaille dans une grosse société où je fais de la gestion d'équipe mais à  la base je suis graduée en biologie médicale, ce que je fais n'a plus rien à  voir avec mon diplôme donc... Je voudrais faire autre chose mais je ne sais pas comment valoriser mes compétences de gestions dans un CV.

Oui, votre cas est en effet courant. Il y a deux façons de le valoriser sur le CV. Soit, dans la rubrique expérience professionnelle où vous allez citer votre fonction et la décrire en quelques points, soit dans une rubrique "compétences" qui figurerait en tout début de CV, avant même la rubrique de l'expérience, et qui reprendrait une liste à  puces avec les 4 à  6 compétences clés que vous avez à  offrir à  un employeur.

Il faut maintenant savoir quelles sont les compétences à  faire figurer. Pour cela, il faut d'abord faire le point seule ou avec des collègues/amis sur toutes les compétences acquises durant votre expérience et aussi vos études, puis lister les compétences attendues dans le métier que vous convoitez maintenant.

L'intersection entre ces 2 listes de compétences représente les compétences valorisables et donc transférables dans votre futur emploi et c'est ça la base de votre ARGUMENTATION pour convaincre l'employeur que vous êtes la bonne personne au bon endroit !

 

Fabrice: Bonjour, je suis actuellement en master en Ingénieur de Gestion. Selon vous quelle est le "petit plus" qui attire les recruteurs ? Des grades ? (diss' grande diss') des expériences professionnelles ? associations étudiantes ? De plus, pensez vous que Linkedin est un vrai plus pour les jeunes ?

J'ai envie de répondre que TOUT peut a priori intéresser un employeur en général.

Ensuite, il faut voir au cas par cas : quelle est la fonction recherchée, les tâches à  y accomplir, les qualités demandées ? Et moi, en quoi j'y corresponds et à  travers quoi j'ai acquis cela ?

Exemple, une entreprise recherche un auditeur financier junior, rigoureux et analytique. Quelles sont les expériences (associations, jobs, stages, sports...) où j'ai démontré ces qualités et qui doivent donc figurer sur le CV ?

Sur le CV, ce qui va les attirer, c'est un CV qui donne l'impression que le candidat n'a pas tout "tapé" et c'est à  l'employeur de faire le tri... mais un CV où on voit que la personne a réfléchi à  l'ordre des rubriques, à  leur contenu, et qui écrit ce que l'employeur a envie de lire. Bref, vous montrez à  l'employeur que vous comprenez sa demande.

 

Laurence : Bonjour, faut-il favoriser un CV qui tient sur une page ou clair et espacé, plus long mais avec le détail des expériences et stages effectués, sachant qu'on postule pour un premier emploi?

Dans un monde où tout va vite et où personne n'a le temps, avoir un CV en une page est toujours mieux.

Néanmoins, avoir un CV écrit en caractères 10, interligne 1 et avec des marges de 0,5 cm ne ravira pas les recruteurs non plus !

Il faut toujours se dire que le but du CV n'est pas de tout dire à  l'employeur ! Le but est de faire un tri dans votre parcours de manière à  ne lui présenter que ce qui peut l'intéresser tout en évitant les trous dans le CV bien entendu.

On peut aussi toujours regrouper les infos du genre, regrouper des jobs d'étudiants plutôt que de les citer en 5 lignes :
2008-2012 : différents jobs d'étudiants en tant que réassortisseur, barman...
Ou encore :
2008-2012 : différentes missions intérimaires en tant que Secrétaire

C'est aussi souvent une question de choix de mise en page. Certaines font perdre beaucoup de place.

On peut aussi vouloir détailler plus une expérience ou un stage qu'un/une autre. Ce n'est pas parce que vous prenez 3 lignes dans un cas que vous devez le faire pour tout !

 

Ouardia : Bonjour, je suis diplômée en marketing depuis maintenant 1 an et je suis prête à  me lancer dans la vie active. Je postule exclusivement sur internet via les annonces des sites intérimaires. Je n'ai pas énormément de retours et très peu d'annonces me correspondent. Est ce que je devrais procéder différemment? Dois-je me focaliser sur certains secteurs compte tenu du fait que je n'ai pas encore d'expérience? Si oui, lesquels?

Il vaut toujours mieux varier les démarches : internet, presse papier, réponses à  des annonces et candidatures spontanées, activation de son réseau professionnel.

Le marché de l'emploi est en 2 parties : le marché visible (les offres) et le marché caché (l'entreprise n'a pas encore fait savoir qu'elle cherche ou elle choisit de trouver via son réseau, une réserve de recrutement)...

Le marché visible ne représente que la partie émergée de l'iceberg soit au maximum 30 % du marché de l'emploi. En ne répondant qu'à  des annonces, vous passez donc à  côté des 70 autres %.

Le ciblage des candidatures est aussi primordial car cela va vous permettre d'organiser, structurer votre démarche de recherche d'emploi. Ce sera plus méthodique.

En plus, selon les secteurs, ce ne sera pas nécessairement les mêmes arguments que vous devrez mettre en avant dans vos candidatures (via CV, lettres et même vos réponses à  l'entretien). Sans ciblage, vous ne pourrez que citer des choses générales et donc moins percutantes pour les employeurs.

Sabine Hauser

sabineSabine Hauser occupe la fonction de Student Support Advisor à  HEC-ULg où elle anime notamment des ateliers de préparation à  l'embauche avec différentes entreprises partenaires pour les étudiants de Master.

Elle est également formatrice-consultante indépendante en Jobcoaching et Communication. Elle accompagne ainsi de nombreuses personnes dans la découverte et la mise en valeur de leurs talents tout au long du processus qui mène à  l'emploi.

 

Pour relire le chat en entier, c'est par ici!

Retour à la liste