Coder : la job skill de cette année

Rédigé par: Julie Delcourt
Date de publication: 14 janv. 2020

Les objets de tous les jours sont de plus en plus innovants et dépendent de la technologie. Des recherches ont démontré qu’en 2020 plus de 20 milliards d’appareils sont connectés à internet. De quoi affecter le marché du travail et les compétences des employés.

coder

Chaque appareil, chaque machine, utilisés de nos jours, dépendent, d’une manière ou d’une autre du codage. Et comme la numérisation et l'automatisation sur le marché du travail sont en pleine croissance, la connaissance de la programmation croit et gagne en importance. Selon Hays, agence spécialisée dans le recrutement, les profils ayant des connaissances en programmation continueront de croître fortement en 2020.

L’agence recommande d’apprendre à coder. C’est un bon moyen de se former et de se préparer professionnellement pour le futur, quel que soit l’âge ou la carrière. « D'un freelance voulant adapter un site web à l'équipe financière travaillant sur des modèles de budget. Le codage devient une compétence incontournable si l'on veut rester attractif sur le marché du travail », explique Jean-François Art, directeur national chez Hays.

>> A lire aussi : 8 métiers qui seront prisés en 2025

Acquérir cette compétence permet en outre de sécuriser les employés dans leur emploi : ils sont des éléments importants et donnent la valeur ajoutée à l’entreprise dans laquelle ils travaillent. Ces skills en programmation ne sont pourtant pas encore répandues chez les travailleurs et les entreprises en sont indirectement touchées : la demande de profils programmatiques dépasse l’offre. « Les organisations doivent donc proposer une formation continue active si l'on veut combler le déficit de compétences. La formation personnalisée et l'apprentissage tout au long de la vie rendent les entreprises attrayantes en tant qu'employeurs », poursuit le directeur.

Coder? C'est une pratique qui, quand on l'entend, semble réservée aux informaticiens et génies de l'informatique. Elle peut effrayer. Détrompez-vous de cette fausse idée. Partez plus du principe selon lequel il ne faut pas craindre les machines, la nouveauté mais plutôt apprendre à vivre et travailler avec. Réfléchissez à ce que les nouvelles technologies pourraient faire dans votre poste actuel au cours des prochaines années. Grâce à ces connaissances, vous pouvez acquérir de nouvelles compétences. Ainsi, vous vous assurez de pouvoir prétendre à d’autres postes, tout en restant recrutable sur le marché de l'emploi.

La prochaine fois que vous voulez apprendre une nouvelle langue, choisissez un langage de programmation...

>> A lire aussi : C faster : bidouilleur du futur

>> Retrouvez toutes nos offres d'emploi

Source : Jobat