Codeurs, développeurs web, analystes data: la Wallonie vous engage!

Date de publication: 28 févr. 2019

La pénurie de main-d’oeuvre dans le secteur des nouvelles technologies est bien connue en Belgique. Mais le temps passe et les postes vacants sont de plus en plus nombreux. 

Forem

Une pénurie d'emplois qui va continuer à grandir et toucher progressivement tous les secteurs de l'économie si on n'agit pas rapidement, selon une étude 2018 d’Agoria. "En l'absence de mesures, pas moins de 584.000 postes vacants ne seront pas comblés d'ici 2030 en Belgique", rappelait aujourd'hui Dominique Demonté, le nouveau directeur général d'Agoria Wallonie, à l'occasion du coup d'envoi d'une vaste campagne de sensibilisation sur la "trans-Formation digitale" de la Wallonie.

Pour répondre à ce manque de main d'oeuvre dans l'industrie numérique, une école d'intelligence artificielle créée par des entreprises privées vient de s'ouvrir dans les locaux de BeCode Brussels. 

S'il ne faut pas avoir de diplôme spécifique pour s'inscrire, "il faudra avoir au moins une légère base en statistiques et bien sûr en code. Savoir ce que c'est que la programmation. Au moins avoir programmé 2-3 petites choses. Et par programmé, c'est juste des lignes de code, des conditions, savoir faire des calculs, des additions, des divisions, des choses comme cela", explique Valerian Thomas, formateur web, à nos confrères de RTL

À terme, au moins 5 écoles de ce type devraient ouvrir en Belgique.

>> Découvrez toutes nos offres d'emploi dans le secteur IT