Collègue au bord du burn out : comment réagir ?

Date de publication: 11 juil. 2020

Nous avons parfois du mal à déceler les problèmes d’un collègue de bureau. Pourtant, certains peuvent être au bord du burn out. Il faut alors voir les signes, pour intervenir à temps.

burn out

« - Il stresse ?  - Il exagère ! » « - Il est fatigué ? - Il n’arrête pas de se plaindre ! »… Ce genre de réactions face à l’attitude de certains de nos collègues n’est pas rare, mais peut révéler un problème plus profond : le burn out. Il ne faut alors pas minimiser la situation. Que faire quand l’un de nos collaborateurs présente tous les signes avant-coureurs d'un épuisement moral ?

Déceler les signes

Avant d’agir, il est important de détecter les signes d’un possible burn out : fatigue extrême depuis plusieurs semaines, irritation, colère, stress, déprime, démotivation… Les caractéristiques sont nombreuses. 

>> A lire aussi : Les 4 phases qui mènent au burn out

Comprendre le contexte

Si vous soupçonnez un potentiel épuisement moral, essayez de comprendre ce qui a pu le mener jusque là, afin de l’aider ensuite du mieux possible et de trouver les bons mots. Quels éléments professionnels (ou personnels) peuvent expliquer cet état ? Puis-je faire quelque chose ? Puis-je l’aider ? De quelle manière ? 

Témoigner son soutien

Soyez présent, que ce soit de manière émotionnelle, en le rassurant sur ses capacités, mais aussi de manière opérationnelle, en lui proposant de l’aider dans les taches qu’il peine à effectuer.  Trouvez le juste milieu et ne le surprotégez pas non plus. Exprimez vos craintes quant à son état de santé, en y allant en douceur : ‘J’ai remarqué que tu étais épuisé, que tu étais stressé, etc’. Ayez cette conversation en privé, soit dans l’entreprise, soit à l’extérieur, en fonction des relations que vous entretenez avec la personne. Ne la brusquez surtout pas. 

>> A lire aussi : Comment éviter le burn-out?

La diriger vers des aides

Si votre appréhension est confirmée, n’hésitez pas à vous tourner le plus vite possible vers les aides que propose votre entreprise : service RH, aide psychologique, etc. Tournez-vous aussi vers votre manager en cas de besoin. Des groupes de paroles sont organisés dans certaines structures pour aider les employés au bord de l’épuisement à exprimer leurs peurs. Dans tous les cas, il ne faut pas tarder à agir. La prise en charge d’un burn out doit être rapide. 

>> Retrouvez toutes nos offres d’emploi