Combien gagne le Roi Albert II?

Le journal flamand De Tijd rapporte que la dotation royale va augmenter de 300.000 euros en 2012, pour monter à 11,5 millions en tout. Le gouvernement Di Rupo avait pourtant affirmé que les dotations royales seraient gelées pendant au moins deux ans. C'est le cas pour Astrid, Philippe, Laurent et Fabiola, mais pas pour Albert II: le montant de la liste civile est adapté à l'inflation et sera donc augmenté de 2,5 % en 2013.

Les revenus du Roi sont souvent au centre de débats très animés. Mais à combien s’élèvent-ils exactement? Et de quels autres avantages bénéficie-t-il?

Liste civile : 6 millions € par an

Le Roi ne perçoit pas de salaire pour la fonction qu’il exerce. Mais une Liste civile est fixée lors de l’entrée en fonction du souverain, qui reprend les moyens accordés par l’Etat au Roi pour lui permettre d’exercer sa fonction en toute indépendance.

La liste civile du Roi Albert II a été fixée par la loi du 6 novembre 1994 à un montant de 6.048.602 euros par an. Cette somme a été définie pour toute la durée du règne du souverain, mais est revalorisée tous les 3 ans pour assurer un maintien du pouvoir d’achat. En 2013, le montant de cette liste civile sera adapté à l'inflation et augmentée de 2,5 %.

Cet argent est destiné à assumer toute les dépenses liées à la fonction royale : les dépenses de personnel, qui engloutissent plus de 66% du budget, les frais d’entretien des habitations royales (12,5%), les activités et visites officielles (5,5%), les coûts chauffage, eau et électricité, l’entretien du parc automobile, …

Dotation royale : près de 2 millions €

Outre la liste civile, une dotation royale est également accordée aux membres de la famille royale afin d’exercer leur fonction. Le Roi perçoit donc une dotation annuelle de 1.829.454 euros.

Résidences royales

La liste civile accorde également au Roi l’usage des habitations royales. Celles-ci appartiennent donc à l’Etat, mais sont mises à disposition du Roi, qui doit pourvoir à leur entretien et leur ameublement avec le revenu qui lui est accordé. Le Roi jouit ainsi de l’usage du Palais de Bruxelles et du Château de Laeken.

Dans le cadre de la Donation royale, d’autres résidences sont également mises à la disposition du souverain, dont le Château du Belvédère et le Domaine de Stuyvenberg.

Collection royale

Une vaste collection d’objets d’art, où l’on retrouve des sculptures, des peintures, mais aussi des meubles ou de l’argenterie, a été amassée au cours des règnes de différents souverains, puis rachetée par l’Etat. Cette Collection royale, qui appartient donc à l’Etat, est elle aussi mise à la disposition du roi pour l’ameublement et la décoration de ses résidences.

Fortune personnelle: 12 millions ou 1 milliard €?

Le Roi possède aussi des biens privés, au même titre que n’importe quel particulier, et donc notamment soumis au même régime fiscal que les citoyens. A titre personnel, le Roi possède la villa ‘Le Romarin’ dans le sud de la France et un yacht, baptisé Alpa.

Selon le Palais, sa fortune est estimée à 12,4 millions d’euros.

Un montant parfois contesté, notamment par le spécialiste financier Thierry Debels, pour qui il s’agit là d’une sous-estimation. Il affirme que ce montant ne tien pas compte de l’importante fortune au Congo et des actions historiques du Palais royal au sein de la Société Générale (actuellement Suez). Selon lui, la fortune privée du roi Albert II se chiffrerait plutôt à 1 milliard d’euros, soit 80 fois plus que l’estimation avancée par le Palais.

Source: Monarchy.be

Retour à la liste