Combien gagne une danseuse du Crazy Horse?

La récente grève des danseuses du Crazy Horse a été très médiatisée. Leur plainte: un salaire insuffisant et un manque de considérations pour leur travail. Mais quel est le salaire d'une danseuse au Crazy Horse?

Les danseuses du Crazy Horse se sont donc croisé les bras (et les jambes) les 15 et 16 mai. 17 des 18 filles du cabaret ont levé le pied et ont finalement obtenu une augmentation salariale de 15%. Suzanne Durand alias Liv me not, danseuse et déléguée syndicale du Crazy Horse, s'est confiée au Nouvel Observateur sur les raisons de leur démarche.

Salaire : 2000 euros net par mois

Une danseuse du Crazy Horse est payée 2000 euros net par mois. A priori, cela peut sembler être un salaire suffisant. Mais la charge de travail des "Crazy Girls" est assez conséquente: elles se produisent 5 à  6 soirs par semaine, et chaque soirée compte 2 représentations (voire 3 certains soirs). Les danseuses arrivent chaque jour vers 13 heures pour repartir vers 2 heures du matin. Avec les répétitions, le maquillage, les échauffements, leur journée de travail est très remplie.

La carrière d'une danseuse est en plus relativement courte. Il s'agit d'un métier précaire ou elles peuvent rapidement et très facilement être remplacées. Sans compter le facteur de la nudité lors des shows...

Pas un peep-show!

La cabaret, créé en 1951, se démarque du Moulin Rouge et du Lido par le raffinement de ses spectacles. Ici pas de cascade de plumes criardes: les danseuses se produisent entièrement nues. "Habillées des lumières" entend-on souvent. Pour assister au spectacle du Crazy Horse dans un fauteuil et sans champagne, il vous en coûtera 105 euros (contre 80 euros au Lido). 

D'après Suzanne Durand, le fait de se produire nue pour un salaire mensuel de 2000 euros net implique des difficultés physiques et morales. "Le Crazy Horse est un lieu d'exception. Etre payée à  ce tarif-là , cela devient de la vulgarité. Quelle différence faire alors entre une danseuse du Crazy Horse et quelqu'un qui travaille dans un peep-show?"

Conditions à  l'embauche

Danser au Crazy Horse est le rêve de beaucoup de danseuses. Les conditions pour y rentrer sont cependant extrêmement strictes, et les "filles du Crazy" sont sélectionnées avec le plus grand soin. En plus d'être une excellente danseuse, il faut mesurer entre 1m66 et 1m72, avoir un ventre plat, une belle cambrure et une petite poitrine haute et ferme.

Les candidates danseuses sont pesées à  leur arrivée et leur poids est ensuite étroitement surveillé. Leur contrat stipule une certaine fourchette de poid dans laquelle il peut évoluer. Ce contrat peut d'ailleurs être rompu en cas de non respect de cette clause... Suzanne Durand a à  ce propos fait allusion à  de la discrimination à  l'embauche.

Une danseuse a expliqué qu'elles sont souvent présentées par la direction du Crazy Horse comme "des bijoux, des objets de désir sélectionnés avec rigueur", et qu'elles espéraient du coup des salaires "à  la hauteur de cette réputation et de la noblesse de ce lieu d'exception".

[[{"type":"media","view_mode":"media_large","fid":"42687"}]]

Retour à la liste