Combien gagne Zlatan Ibrahimovic ?

Affrontements, fumigènes, vandalisme : hier, la fête de la victoire du PSG sur les Champs-Elysées a été complètement gâchée. Dommage : après 19 ans de galère, le club mythique a enfin remporté le titre de champion de France. Les richissimes Qataris qui ont racheté le club il y a deux ans n’y sont pas pour rien... Mais Zlatan Ibrahimovic non plus.

L’arrivée du suédois en juillet 2012 avait galvanisé les foules, et rendu au club parisien un peu de sa gloire d’antan. L’arrivée quelques mois plus tard de David Beckham avait renforcé ce prestige, même si à 38 ans, le Spice Boy n’a pas vraiment été décisif sur le terrain. Beckham a malgré tout tiré à lui la couverture médiatique, au grand dam de l’égocentrique Zlatan!

Alors combien gagne Ibrahimovic, la vraie star du PSG ?

1,16 millions par mois

Le transfert de Zlatan depuis l’AC Milan vers le PSG s’est conclu pour la coquette somme de 20 millions d’euros. Et par an, Zlatan Ibrahimovic recevrait un salaire annuel de 14 millions d’euros. Un joli montant auquel il faut rajouter les très secrètes primes de match (il se murmure qu'au PSG, celle du titre de champion de France serait d'environ 400.000 euros par joueur).

Le président qatari Nasser Al Khalaifi n’a donc pas regardé à la dépense, mais il en a eu pour son argent. En 32 matches, le Suédois a marqué pas moins de 27 buts!

Toujours est-il que le salaire démesuré d’Ibrahimovic avait choqué, principalement les hommes politiques. D’après Slate, l’ancien ministre du budget Jérôme Cahuzac avait à l’époque parlé de "salaire indécent" : "Ils sont indécents à un moment où dans le monde entier chacun doit faire des efforts, connaît les conséquences terribles d'une crise que d'ailleurs la financiarisation du monde de l'économie avait provoquée, cette même financiarisation semble s'emparer de plus en plus chaque mois ou chaque année du football."  Sans commentaires.

Par la suite, d’autres sources comme notamment le journal "Le Parisien" ont déclaré que le salaire d'Ibra ne serait en fait "que" de 9 millions d’euros, soit l’équivalent de ce qu’il touchait à l’AC Milan.

Sponsoring et self-promotion

En plus de cela, le charisme très particulier de Zlatan en fait une cible de choix pour les sponsors. Sous contrat avec l’équipementier Nike, Zlatan a notamment assuré la publicité des nouvelles Mercurial Vapor IX. Au total, il reçoit 2,2 millions d’euros par an de contrats publicitaires.

De plus, Zlatan a déposé le prénom 'Zlatan' en tant que marque en 2003. Il a également écrit une autobiographie, Moi, Zlatan, qui est un best-seller en Suède.

Retour à la liste