Combiner travail et études : voici vos droits et obligations

D’ici septembre, de nombreux étudiants seront diplômés. Alors, il faudra choisir : travailler, étudier pendant une année supplémentaire ou faire les deux. Chaque année, de plus en plus d'étudiants sont attirés par le fait de travailler pendant leurs études. La combinaison parait agréable, mais n'est pas si évidente.

REPRENDRE DES éTUDES

Apprendre et travailler est un mix que les étudiants choisissent de plus en plus souvent. Ils le font pour gagner leur vie ou pour payer leurs études. Le nombre d'étudiants qui travaillent est en augmentation. C'est ce que montrent les statistiques de l'Office national de sécurité sociale.

En 2021, il y avait 565.248 étudiants actifs. En raison des restrictions sanitaires strictes imposées en 2020, notre pays comptait 499.353 étudiants actifs cette année-là. En 2019, il y en avait 560.996. Si l'on exclut 2020, on constate une augmentation annuelle depuis 2012.

Combiner études et travail est possible dès l'école secondaire. Cela se fait dans le cadre du système "apprendre et travailler". Vous pouvez ainsi obtenir des certificats professionnels et des certificats d'études ainsi qu'un diplôme d'enseignement secondaire.

 Le Centre Psycho-Médico-Social (PMS) indique que le travail et les études sont en principe autorisés entre 16 et 25 ans. Si un jeune de 15 ans a terminé les deux premières années de l'enseignement secondaire et qu'il est donc un élève régulier, il peut également opter pour une combinaison d'apprentissage et de travail. En 2021, 129.432 étudiants âgés de 15 à 17 ans travaillaient.

Des étudiants travailleurs âgés entre 18 et 20 ans

La majorité des étudiants travaillant l'année dernière avaient entre 18 et 20 ans. Pas moins de 218. 039 étudiants des écoles supérieures et des universités ont opté pour la combinaison de l'apprentissage et du travail. Dans la catégorie d'âge de 21 à 29 ans, 211 890 étudiants avaient également un emploi.

Suivre une formation à temps plein n'est pas une obligation pour obtenir un diplôme d'enseignement supérieur. Vous pouvez suivre un parcours d'apprentissage flexible dans un collège ou une université ou vous inscrire à l'Université ouverte. Le secteur de l'enseignement supérieur s'efforce de plus en plus de mettre en place des programmes d'études axés sur les étudiants qui travaillent. Vous pouvez vous renseigner sur le site de la Fédération Wallonie Bruxelles pour trouver plus d’informations à cet égard.

Rester prudent

Vous envisagez de combiner travail et études ? Ne sous-estimez pas le défi. Tout d'abord, cela nécessite une planification sérieuse. La combinaison des heures de travail et des heures passées à l'école met un frein à votre vie sociale. En même temps, vos études ne profitent pas toujours à l'ambiance de travail. Après tout, vous êtes plus souvent absent du travail, ce qui signifie que vous devez parfois transmettre des tâches à vos collègues.

>> À lire aussi : 10 choses à faire si vous ne trouvez pas de travail après vos études

>> Consultez toutes nos offres d'emploi

Retour à la liste