Comment « rebooter » votre travail en version 2.0.14 ?

Les bonnes résolutions tiennent rarement dans la durée. Mais il existe des lois empiriques pour vous aider à mieux redémarrer l'année. Regardez d'abord dans le rétroviseur, analysez les faits passés afin d'apprendre de vos erreurs. Puis détectez les challenges – le futur –, avant d'enclencher la touche « reboot ».

1. Inversez la vapeur

En 2013, vous étiez sur le qui-vive, enclin à gaspiller vos forces dans un cercle vicieux sans fin. En réalité, l'individu réitère les mêmes faux pas, applique les mêmes solutions, use des mêmes habitudes. Il tourne en rond. Or, il doit à l'inverse être stratégique, penser le coup d'après et répondre à des stimuli intérieurs. Prenez l'initiative de faire autrement en abandonnant l'idée d'agir ou réparer à l'identique.

2. Faites de la paranoïa intelligente

Demandez-vous ce que vous feriez si votre employeur voulait vous licencier demain : vous feriez tout pour sortir de la routine, sans vous essouffler, afin qu'il vous garde. Les explorateurs du bout du monde, par exemple, se font opérer de l'appendicite avant de partir, au cas où il n’y aurait nul toubib. Sur les projets, les experts font des rétroplannings et imaginent le pire. Et vous, pour rester dans la course, développez de nouvelles compétences.

3. N'étirez pas votre temps

Lorsqu'on ne se fixe pas de butée horaire ou calendaire dans la réalisation d'une tâche ou la prise d'une décision, celles-ci s'éternisent. Plus on a du temps pour faire une chose, plus on met du temps à la faire. Or, les meilleurs changements commencent par des résultats immédiats. Se fixer des objectifs avec des délais rapprochés évite de se décourager et permet d'avancer.

4. Ne vous acharnez pas

Au-delà d'un certain seuil, l'efficacité humaine diminue jusqu'à devenir négative. Au bureau, au-delà de 90 minutes, l'attention est en chute libre. Alors, inutile de prévoir des réunions de 3 heures, de s'escrimer en continu sur un dossier qui vous résiste, d'avaler un sandwich derrière votre écran à midi pour vous avancer... La journée non-stop ne vous rendra pas plus efficient. Vous tomberez en apnée derrière votre PC.

Retour à la liste