Comment écrire une lettre de motivation qui "scotche" ?

Tout évolue, et très vite. Une chose semble résister : la lettre de motivation. Sorte d’arrière-garde, elle ne plie pas. Elle conserve ses codes et ses habitudes. Comment, en quelques mots, donner du sens à  votre action ? Projeter le recruteur dans votre récit ? Et susciter chez lui un intérêt en votre faveur ?

Oubliez les poncifs. Et les exemples "prêts à  coller". Personnalisez votre courrier. Vous vous adressez à  une entreprise qui a son identité propre sur le marché du travail. La lettre de motivation doit provoquer chez le recruteur un basculement : il quitte sa place de spectateur et devient acteur. Pour créer l’envie, racontez-lui une histoire à  laquelle il peut participer. Il doit en être captif affectivement, comme projeté dans votre récit. Voici une approche narrative en quatre étapes.

1. L’employeur, ce héros

Ne nous trompons pas : le héros, ce n’est pas vous. Mais l’entreprise qui vous recrute. C’est donc par elle que commencera votre lettre : qui est-elle ? Quel est son environnement ? Ses concurrents ? Ses produits ou ses collaborateurs ? Les premiers mots de votre lettre doivent donner envie à  l'employeur de poursuivre sa lecture.

2. Face aux défis

Montrez que vous lisez l’actualité, que vous êtes au courant des résultats et des projets de développement de l’entreprise. Et surtout, identifiez ses défis. Cela pourrait être un challenge lié aux effets de la crise ou à  un manque de compétences en interne.

3. L’aide du gentil

Dans votre récit, l’entreprise se trouve face à  un défi ou un risque. Et c’est vous qui lui proposez l’aide indispensable : vos expériences, vos compétences, vos qualités de vendeur ou de négociateur, ou votre motivation seront l’atout décisif. Dans ce paragraphe, vous vous présentez non en tant que personne, mais en tant que solution. Vous êtes le "gentil" de l’histoire.

4. La voie du succès

Il reste quelques lignes pour présenter les plus-values qu’apportera cette collaboration à  l’entreprise : meilleures ventes, nouvelle compétence, nouvelle énergie. En forme de happy end : forcez-vous à  parler de votre avenir en commun. Soignez donc toujours l’épilogue par ce qui vous relie au succès.

rnk

Retour à la liste