Comment aider quelqu'un à trouver un job?

Votre partenaire, un ami ou un membre de votre famille est à  la recherche d’un nouveau travail, et vous voulez l’aider. C’est louable de votre part, mais comment vous y prendre pour faire efficacement avancer la recherche sans pour autant devenir autoritaire ou envahissant ?

  • A ne pas faire : l’inonder de conseils carrière

Votre premier réflexe sera sans doute de lui donner des conseils de recherche d’emploi par dizaine. Comment faire un CV, une lettre de motivation, réussir un entretien… Vous avez réussi à  trouver un job, donc ces conseils vont forcément l'y aider aussi.Cela part d'une bonne intention, mais êtes-vous sûr de lui donner de bons conseils? Est-il dans le même secteur que vous? Le même type de candidature est-il d'application? Les offres d'emploi seront-elles publiées aux mêmes endroits?Dites que vous êtes disponible pour offrir votre aide, par exemple pour relire son CV ou simuler un entretien d'embauche, mais en laissant votre ami revenir vers vous quand il en ressentira le besoin.

  • A faire : l’aider à  booster sa présence online

Les médias sociaux sont désormais un point essentiel du personal branding. Vous n’êtes peut-être pas un spécialiste du coaching de carrière sur Internet, mais il y a tout de même quelques petites choses que vous pouvez faire pour aider votre ami à  booster sa présence digitale.

> Voir aussi: "5 étapes pour décrocher un emploi via LinkedIn"

Recommandez par exemple ses compétences sur LinkedIn ou rédigez un petit texte de recommandation, partagez sur vos propres réseaux son blog ou son portfolio,... Ainsi, vous lui offrez de la visibilité tout en donnant de la crédibilité à  ses compétences. Vous pouvez également lui suggérer de retirer certains contenus sur son profil Facebook qui pourraient rebuter les recruteurs: parfois, un point de vue extérieur sur son e-reputation est bienvenu.

  • A ne pas faire : lui demander tout le temps des nouvelles

A chaque fois que vous allez voir votre ami, puisque vous vous sentez impliqué dans la recherche, vous êtes probablement tenté de lui poser milles questions sur ses candidatures et leurs résultats. Vos intentions sont bonnes et vous pensez que vous êtes encourageant, mais cela peut aussi se révéler très oppressant pour votre ami. Ne laissez pas la recherche d’emploi devenir le seul sujet de conversation entre vous. Continuez de vous intéresser à  ses activités, hobby, derniers achats et petites histoires : vous êtes avant tout un ami, pas un coach dont il redoute les remarques.

> Voir aussi: "Les jeunes chômeurs envoient en moyenne 12 candidatures par mois" 

  • A faire : lui envoyer des offres d’emploi

N’ayez pas peur d’envoyer toutes les offres d’emploi qui pourraient lui convenir. Cela peut sembler à  première vue un flot d’e-mails ennuyeux, mais tant que vous laissez à  votre ami la possibilité de s’y intéresser ou non sans lui demander un feedback systématique ("Tu as vu l’offre que je t’ai envoyé ? Tu as postulé? Non? Mais enfin pourquoi?").

C’est en fait une belle preuve de support, qui remotivera votre ami et lui donnera de l’espoir s’il a l’impression qu’il n’y a pas assez d’offres sur le marché. De plus, vous multipliez ainsi vos chances de tomber sur la bonne offre : votre ami ne cherche sans doute pas sur les mêmes plateformes que vous, et il n'a pas les mêmes contacts.

> Vous cherchez des offres d'emploi à lui envoyer? Vous trouverez sûrement parmi ces 1854 offres

Source: DailyMuse.com

Publié :

Retour à la liste