Comment bien poser ses jours de congé?

Rédigé par: Julie Delcourt
Date de publication: 5 juil. 2021

Les vacances d’été ont bel et bien pointé le bout de leur nez. Avec la situation actuelle et les contraintes pour voyager (test PCR, vaccination, passeport sanitaire, etc.), certains travailleurs n’ont peut-être pas encore réservé leurs vacances, d’autres attendent sans doute le dernier moment pour profiter de réductions last minute. Dans cette optique, bien fixer ses congés reste une démarche primordiale. Mais comment bien s’y prendre ?

congé

La fixation des vacances annuelles peut parfois créer des tensions entre les collaborateurs surtout si celle-ci n’est pas réalisée ouvertement, en bonne concertation, et ce aussi avec le manager.

Poser ses congés de telle sorte que cela convienne à tout le monde peut parfois ressembler à un véritable parcours du combattant. C’est pourquoi, il est toujours utile d’appliquer certains principes de base…

Tout d’abord, sachez que les travailleurs qui ont exercé leur fonction durant toute l’année 2020 ont droit à 4 semaines de vacances légales dans leur régime de travail en 2021. A noter également que les travailleurs placés en chômage temporaire pour cas de force majeure en raison de la crise du Covid-19, peuvent compter cette période en journées de travail effectives. Vous pouvez trouver plus d’informations à cet égard en cliquant ici.

Ensuite, les travailleurs qui n’ont pas travaillé durant toute l’année 2020 bénéficieront d’un droit aux vacances calculé au prorata et pourront éventuellement jouir de vacances complémentaires pour arriver à un total de 4 semaines.

En ce qui concerne la fixation des vacances, celle-ci doit faire l’objet d’un accord. Elle ne peut pas être imposée unilatéralement ni par le travailleur, ni par l’employeur. Cela doit donc faire l’objet d’un accord collectif (dates de congés communiquées au SPF Affaires sociales, si accord conclu au niveau d’une CP) ou individuel (dates de congés fixées entre l’employé et l’employeur).

>> À lire aussi : Rentrée : quand prendre ses congés 2021?

Quelques principes à appliquer

Lorsque vous posez vos jours de congés, les deux parties doivent cependant veiller à respecter certains éléments : la prise totale des jours de vacances avant le 31 décembre (si impossibilité de prendre toutes ses vacances, l’employeur devra payer le pécule simple afférent aux jours de congés restants), la possibilité de pouvoir bénéficier de deux semaines de congés continues, etc.

Le Groupe S, la caisse d’assurances sociales pour indépendants, recommande également que lorsqu’il est question de travailleurs ayant des enfants en âge d’aller à l’école, les congés sont octroyés de préférence pendant les vacances scolaires.

Vous l’aurez compris, pour bien fixer vos vacances, et ne pas empiéter sur celles de vos collègues, tout est question de communication (et de concessions, parfois). Prenez le temps de discuter entre vous, de voir à quel moment il convient le mieux à chacun de poser ses congés, arrangez-vous entre vous et essayez de trouver un terrain d’entente. N’oubliez pas d’avertir votre manager. Veillez aussi à ce que votre absence ne vienne pas désorganiser et complexifier le travail au sein de l’entreprise.

Avec ces quelques principes en tête et des échanges, vous devriez savoir placer vos vacances bien méritées sans aucun problème !

>> À lire aussi : Que faire de ses congés restants?

>> Consultez toutes nos offres d'emploi