Comment construire un "CV citoyen" ?

Comment parler de son engagement dans une association de quartier, valoriser une activité bénévole ou un tour du monde, sans que cela ne soit perçu comme une rupture dans sa carrière ou un désengagement du monde professionnel ? À travers un "CV citoyen". À glisser en complément de votre CV traditionnel.

1. Valorisez votre engagement citoyen

Construire un "CV citoyen" consiste à mettre en avant son parcours professionnel, mais aussi ses engagements personnels, associatifs, humanitaires, ses valeurs et ses talents acquis dans d'autres expériences. Il consiste aussi à présenter des idées et potentiels non révélés par le parcours scolaire, des valeurs et une capacité d'engagement pour le collectif.

2. Identifiez vos alter-compétences

Tout engagement au-delà de l'expérience professionnelle génère des compétences qui méritent d'être prises en compte. Un expert en informatique peut avoir appris à s'exprimer en public en étant militant. Une responsable d’association de parents peut avoir développé des compétences relationnelles et managériales dans la gestion de projets (amicaux, associatifs, etc.).

3. Sortez du conformisme

Il faut identifier des actions tournées vers les autres, dans lesquelles vous donnez votre temps et votre énergie, démontrant ainsi des valeurs humaines et des aptitudes auxquelles l'entreprise sera sensible. Car elles sont de plus en plus nombreuses à considérer que le lien social est facteur de performance.

4. En pratique

Le CV est rédigé de façon classique avec les activités extraprofessionnelles présentées au même titre que celles du champ professionnel, c'est-à-dire sous forme de compétences. Seulement, plutôt que de parler de loisirs, parlez d’"expériences extraprofessionnelles". Enfin, le CV citoyen est aussi un moyen de lutter contre la déshumanisation du processus d'embauche, en particulier contre le tri informatisé de CV par mots-clés. N’hésitez donc surtout pas à l’envoyer par la poste.

Retour à la liste