Comment désintoxiquer votre rentrée ?

L’heure est super grave. En cette rentrée, tout le monde a le blues. En plus de se réadapter à la réalité, votre cerveau doit combattre son horloge biologique. C'est un double effort. Pour vous, « Références » revisite une journée de travail efficace et intelligemment organisée.

1 Commencez par le travail créatif

Entamer sa journée en répondant aux mails demande beaucoup d'énergie et n'est pas toujours prioritaire. Les mails vont submerger les circuits délicats de notre cerveau, à cause de la complexité du volume de décisions à prendre au même instant. Pour hiérarchiser vos priorités, commencez par le travail créatif. Plus libre, votre esprit pourra se concentrer davantage sur des tâches parallèles.

2 Réajustez votre horloge professionnelle

Si vous évaluez votre productivité, vous observerez que le lundi et le mardi matin, vous travaillez très vite. Mais à partir du mercredi, vous ralentissez. Apprenez à réserver les tâches les plus complexes pour le début de la semaine, avant de fatiguer votre cerveau. Le simple fait de vous imposer un rythme régulier stimule votre activité cérébrale et vous incite à vous fixer des objectifs.

3 Créez des automatismes

Le cerveau accomplit environ 2 millions de tâches à la seconde. Sans que l'on ait besoin d'y penser. Mais quand l'attention est sollicitée, le travail multitâche devient délicat. Répétez les activités que vous qualifiez de routinières, comme la saisie de données sur Excel par exemple, jusqu'à ce qu'elles deviennent automatiques. Pour les raccourcis clavier, en particulier, interdisez-vous d'utiliser la souris tant que le geste souhaité n'est pas parfaitement intégré.

4 Dessinez vos idées

Le cerveau fonctionne davantage par association d'images que de mots. Les circuits visuels sont plus robustes que les circuits auditifs. À chaque fois que vous devez intégrer une grande quantité d'informations, comme lorsque vous découvrez de nouveaux clients ou un nouveau dossier à traiter, raisonnez par associations d'images. Créer une interprétation visuelle d'une idée, même si elle est très simple, nous aide à nous en souvenir et à l'utiliser plus simplement.

Retour à la liste