Comment demander un feed-back après avoir raté un entretien ?

Publié :

Il n’est jamais facile d’échouer à un entretien d’embauche. Difficile, en effet, de garder le moral après un rejet, en particulier si ce n’est pas la première fois. Pourtant, l’expérience peut s’avérer utile, si vous demandez un feed-back.

Quand demander un feed-back

Le feed-back vous servira surtout si l’entreprise vous connaît un peu, si vous avez passé plusieurs épreuves de sélection.

> Voir aussi : Entretien d’embauche: convaincre le recruteur en 5 étapes

Si vous avez réussi une première sélection, cela veut dire que vos compétences et votre expérience professionnelle correspondent aux exigences de la fonction. Les raisons pour lesquelles vous n’avez pas décroché le job peuvent dès lors vous aider à  vous améliorer (vous avez peut-être trop parlé, vous donniez peut-être l’impression de ne pas vous intéresser à  l’entreprise, vous ne maîtrisiez peut-être pas Photoshop aussi bien que le candidat qui a été retenu à  votre place).  

À qui demander un feed-back

En général, la personne la mieux placée pour vous donner un feed-back est le recruteur. Celui-ci pourra non seulement vous éclairer sur l’entretien que vous avez passé avec lui, mais il se sera aussi probablement renseigné sur l’impression que vous avez laissée à  d’autres employés de la compagnie avec qui vous avez éventuellement été en contact.

> Voir aussi : 5 conseils pour faire face au rejet de votre candidature

À quel moment demander un feed-back

Le meilleur moment pour demander un feed-back est juste après avoir reçu un message d’échec à  un entretien. Il vaut mieux demander un feed-back par e-mail que par téléphone ou de visu. Les recruteurs sont toujours mal à l’aise pour expliquer les raisons de leur rejet et préfèrent les coucher par écrit.

Quoi qu’il arrive, il est toujours préférable de répondre à un rejet de candidature, afin de maintenir de bonnes relations avec tous les employeurs potentiels.

> Voir aussi : 10 mythes sur l'entretien d'embauche

Comment demander un feed-back

Non seulement les recruteurs sont-ils mal à  l’aise de vous donner un feed-back, mais ils pourraient aussi le voir comme une perte de temps si tous les candidats en demandaient effectivement un.

Commencez par remercier le recruteur de vous avoir accordé son temps et son attention. Demandez-lui ensuite subtilement, sans en avoir l’air, de vous donner un feed-back de vos performances. Vous pourriez essayer un : « Si vous avez un feed-back à me donner au sujet de mes manquements, j’aimerais m’en servir pour m’améliorer en vue de prochaines candidatures. » 

Quoi qu’il en soit, essayez de rester positif, de ne pas vous insurger face à  votre rejet, de ne pas vous laisser abattre, de rester lucide sur vos défauts et vos manquements, et de mettre à profit cette expérience désagréable, pour faire mieux la prochaine fois !
 

Source : Business Insider

Retour à la liste