Comment demander un temps partiel?

Rédigé par: Julie Delcourt
Date de publication: 24 nov. 2020

Le temps partiel séduit de plus en plus les travailleurs. Il s’impose comme mode de travail idéal pour garantir un bon équilibre entre vie privée et vie professionnelle. Voici 3 astuces pour négocier un temps partiel et le faire valoir auprès de votre employeur.

temps partiel

1) Montrer les avantages

Négocier un temps partiel n’est pas toujours chose simple. Il faut savoir argumenter et montrer en quoi cette décision peut arranger l’entreprise. Par exemple, cela peut être un bon moyen pour tester de nouveaux projets, de repréciser ses tâches et de se concentrer sur l’essentiel de votre fonction.

L’idée c’est de convaincre votre employeur qu’en passant à un temps partiel vous serez tout aussi efficace que lorsque vous remplissiez vos fonctions à temps plein. Il y a également une procédure à suivre pour passer d’un temps plein à temps partiel.

Si vous vous cherchez un emploi et que vous souhaitez ne pas travailler toute la semaine, il y a également toute une série d’arguments à avancer : en effet le temps partiel implique entre autres un recrutement plus simple avec des charges moins élevées.

Préparez-vous un plaidoyer de taille pour convaincre votre employeur/recruteur !

2) Rester flexible

Un temps partiel demande de la flexibilité. C’est d’ailleurs un atout indéniable pour convaincre au mieux votre recruteur. Il témoigne de votre capacité d’adaptation à l’entreprise et à l’investissement que vous y accorder. Par exemple, si une réunion très importante tombe le vendredi alors que c’est votre journée off, arrangez-vous pour la reporter à un autre moment. De quoi faire belle impression.

3) Proposer une période d’essai

Pourquoi ne pas proposer un test de votre temps partiel ? Une période transitoire laissera le temps à l’entreprise et à vos (futurs) collègues de s’organiser et de voir comment fonctionner avec vos disponibilités. C’est également l’occasion pour vous de découvrir si ce régime de travail vous plaît.

Le temps partiel est certes un confort de vie mais c’est également une concession salariale à faire. Il faut bien le prendre en compte au moment de la négociation et s’assurer qu’il correspond à vos attentes, personnelles comme professionnelles.

>> A lire aussi : Les avantages du travail à temps partiel

>> Consultez toutes nos offres d 'emploi