Comment dépenser vos éco-chèques?

Publié : mercredi 2 août 2017

Les éco-chèques constituent un avantage extra-légal dans le secteur privé, qui permet aux travailleurs de recevoir jusqu’à 250 euros par an, expliquent nos confrères de la RTBF.

> Voir aussi : Est-ce légal de récompenser les employés qui ne tombent pas malades?

En 2016, 2,5 milliards d’euros ont été distribués en écho-chèques et en chèques-repas, dont 232 millions pour les éco-chèques, distribués à 1,58 million de Belges, soit 125.000 de plus qu’en 2015.

Le seul problème: ces incitants verts sont compliqués à utiliser. On ne sait pas toujours quels produits ils permettent d’acheter, aucun label clair n’existe, ils permettent d’acheter des produits qui ne sont pas toujours éco-responsables et, enfin, beaucoup de commerçants ne les acceptent pas dans leur version électronique.

> Voir aussi : Serez-vous payé 250 euros de plus le mois prochain ?

Alors, où dépenser vos éco-chèques?

Le Conseil National du Travail a définit la liste des articles que l’on peut acheter avec des éco-chèques. Cette liste se concentre sur l’achat et l’installation de produits respectueux de l’environnement. La plupart des supermarchés les acceptent. Beaucoup de magasins et chaînes de sport, d’électroménager et de bricolage les acceptent également.

> Voir aussi : Quels sont vos avantages extralégaux préférés?

Voici une liste non-exhaustive:

  • les appareils électriques répondant à certaines règles énergétiques strictes (A+, A++): lave-vaisselle, réfrigérateurs, congélateurs, lave-linge, sèche-linge, télévisions, fours, hottes, chauffe-eau, aspirateurs, lampes...
  • les chaudières et fenêtres à haut rendement, les robinets thermostatiques, les douchettes économiques, citernes de récupération d'eau de pluie, économiseur d'eau pour robinet
  • les évaluations énergétiques
  • les dispositifs à énergies renouvelables tels que les panneaux et chauffe-eau solaires, pompes à chaleur, etc.
  • la construction et rénovation de bâtiments passifs, isolation, etc.
  • ce qui a trait au compostage et au recyclage des déchets
  • les installations LPG
  • le bois durable
  • les machines à soda et leurs accessoires
  • l'achat et le placement de dalles de gazon, ainsi que les dalles perméables
  • les plantes et les bulbes
  • les outils de jardinage sans moteur
  • les batteries rechargeables
  • les aliments bio
  • les cosmétiques bio
  • la location, achat et entretien de vélos, y compris électriques, de pièces et d'accessoires, et des scooters électriques
  • les bornes de recharge pour véhicule électrique
  • les filtres à particules
  • les vêtements bio
  • les vêtements, les meubles et les livres de seconde main
  • les langes lavables
  • les voitures et vélos partagés
  • les cours d'éco-conduite
  • les déplacements en autocar
  • la SNCB (sur le réseau belge, achat de billets en gare)
  • les séjours dans des infrastructures touristiques bénéficiant du label "Clé verte" (exemple: le festival de musique LaSemo).

Retour à la liste