Comment devient-on détective privé?

Nonchalant et mystérieux, il résout des enquêtes pour le compte de particuliers. La profession de détective privé fait rêver mais est encore largement méconnue. En quoi consiste exactement ce job un peu spécial ?

Sherlock Holmes, Hercule Poirot, Nestor Burma sont passés par là  : le métier de détective privé intrigue. Il s'agit d'effectuer des enquêtes pour un privé, contre rémunération. Là  ou le policier dépend de l'Etat et doit respecter les lois et sa hiérarchie, le privé est totalement libre de choisir ses méthodes de travail... Du moins, c'est ce qu'on a tendance à  croire.  Le point sur la profession.

Les conditions

En Belgique, c'est la loi Tobback du 21 juillet 1991 qui organise la profession de détective privé. Le candidat détective doit avoir 21 ans pour pouvoir exercer la profession de privé. Il n'y a par contre aucune limite d'âge maximum. Il faut être de nationalité européenne et avoir un casier judiciaire vierge.

Par ailleurs, un candidat détective ne peut avoir travaillé dans certains services publics les cinq années qui précèdent sa demande. Ceci pour éviter par exemple que d'anciens fonctionnaires de police utilisent des informations confidentielles recueillies pendant leur ancien job. Il faut bien sûr aussi avoir réussi la formation de détective privé.

La formation 

La formation dure en moyenne deux ans et doit avoir lieu dans un centre de formation agréé par le service publi fédéral de l'Intérieur. Elle comprend des cours de droit judiciaire, constitutionnel et pénal, de la criminologie et de la psychologie. Son diplôme en poche, le candidat détective doit demander l'autorisation d'exercer au service public fédéral de l'Intérieur. Une enquête de moralité est alors menée par le service fédéral de l'Intérieur avant de délivrer la carte d'identification au détective, qui pourra alors seulement exercer sa profession.

En plus de cela, un bon détective doit posséder quelques qualités naturelles, comme la patience, la discrétion, la persévérance, le sens de l'observation et l'esprit d'analyse.

Le travail au quotidien

Les détectives privés peuvent travailler pour des entreprises ou des particuliers. Pour les sociétés, il peut s'agir d'espionnage industriel, de filature d'employés, d'enquête de solvabilité de clients potentiels, de recherche de preuves de pratiques commerciales douteuses...

Quant aux enquêtes  pour les particuliers, elles concernent principalement des fugues ou des disparitions, des enquêtes de moralités, d'adultère, des luttes contre le chantage et autres contre- filatures.

Les salaires

D'après les tarifs affichés sur les sites de détectives, les tarifs se situes entre 40 et 50 € de l'heure en journée et jusqu'à  100€ de l'heure la nuit, sans la TVA. Il faut ajouter à  cela les frais de déplacement.

Retour à la liste