Comment en finir avec le blues du dimanche soir ?

Publié :

Chaque semaine, c'est la même rengaine : le soir tombe, le cafard pointe. Presque tout le monde connaît cette sournoise lassitude du septième jour, surnommée le « blues du dimanche soir ». Des astuces permettent d’y échapper.

1. Anticipation du lendemain

Le blues du dimanche soir, c'est un malaise vespéral lié à une anticipation négative du lendemain. Plutôt que de profiter de son dimanche, on se projette déjà  dans la reprise du travail. Pour faciliter cette transition, le secret est dans l’action. La première étape pour reconquérir vos dimanches, c'est le diagnostic. Différents phénomènes sous-tendent cette baisse de régime. Prenez le temps de les identifier.

> Voir aussi: "En recherche d'emploi? Stop à la déprime!" 

2. Un conflit de rythmes

Une des raisons à  cette déprime vient du rythme de vie actuel, qui fait que le week-end n’est parfois pas suffisant pour se reposer. En fait, nos temps « sociaux », ces temps « vécus » le week-end, se superposent au temps « physique » ou « métrique », celui du travail. Soit le temps passe trop vite, et on en manque, soit il passe trop lentement, et on a le sentiment de perdre son temps. Dites-vous « stop ». Temps mort.

> Voir aussi: "Les principales causes de perte de temps au travail" 

3. Se reposer vraiment

Pour retrouver des lundis qui chantent, il faut apprendre à  gérer son rythme. Mais aussi ritualiser son repos. Par exemple : prévoyez une heure de sport et une sortie. Faites-en une habitude. Les rituels ont un effet apaisant : ils vous aident à  entrevoir un moment agréable. Pour le reste, acceptez les temps morts et laissez de la place à  l'imprévu. N'apportez surtout pas de travail à  la maison, car une vraie coupure est indispensable.

> Voir aussi: "Surmené ? 4 signes qui indiquent qu'il est temps de recharger vos batteries"

4. « Esthétiser » le lundi

Décidez d’affronter la semaine dans une perspective positive. Pour acquérir ce nouvel état d'esprit, consacrez une demi-heure à préparer les jours qui vont suivre. Prenez votre agenda et insistez sur les éléments positifs comme un rendez-vous intéressant, une réunion qui vous permettra d'avancer. Profitez-en également pour vous faciliter la semaine et déminer le terrain. En commençant doucement la semaine avec des tâches agréables.

> Voir aussi: 5 bonnes raisons d'aimer le lundi 

Retour à la liste